[ANR] ASTRID

Accompagnement Spécifique des Travaux de Recherches et d’Innovation Défense (ASTRID)

Ouverture de l’appel à projets ASTRID 2018

L’Agence nationale de la recherche lance, en partenariat avec la Direction générale de l’armement (DGA), l’édition 2018 du programme ASTRID, « Accompagnement Spécifique des travaux de Recherches et d’Innovation Défense ». Ce dispositif est financé totalement par la DGA et est hébergé à l’ANR qui assure sa mise en œuvre.

ASTRID se positionne comme une action destinée à soutenir des projets à caractère fortement exploratoire et innovant, pour une durée de 18 à 36 mois. Le montant maximum de l’aide allouée est limitée à 300 k€. La nature des travaux de recherches est spécifiquement duale (retombées éventuelles à la fois civiles et militaires).

L’objectif d’ASTRID est de :

  • stimuler l’ouverture de voies nouvelles de recherche et maintenir l’effort d’innovation sur des thèmes d’intérêt pour la défense, en cohérence avec les orientations affichées dans le document de présentation de l’orientation de la S et T (période 2014-2019) (POST),
  • explorer des points durs scientifiques ou techniques en favorisant le développement des compétences et l’identification de ruptures technologiques potentielles qui sont source d’innovations bénéfiques pour la défense, la recherche civile et l’industrie.

Un large éventail de thématiques scientifiques peuvent être soutenues parmi les disciplines suivantes - Ingénierie de l’information et robotique, Fluides, Structures, Ondes acoustiques et radioélectriques, Nanotechnologies, Photonique, Matériaux, Chimie et énergie, Biologie et biotechnologies, Homme et systèmes, Environnement et géosciences, ainsi que dans deux thématiques interdisciplinaires : « Big data, fouille de données, data-driven IA, Machine learning,… » : fondements, outils et usages et Sciences humaines et sociales (SHS). Les suites de ces projets pourront être effectuées dans le cadre du programme ASTRID Maturation, ou de dispositifs de financement de la DGA comme RAPID (régime d’appui pour l’innovation duale) ou les contrats d’études amont.