Didier Bertrand : Badminton, entre "explosivité et concentration"

Enseignant au Service des Sports de l’UTLN (SUAPS), Didier Bertrand est, entre autres, responsable de l’activité badminton. Un sport individuel et d’équipe, qu’il a contribué à faire connaître à l’université.

Didier Bertrand travaille à l’Université de Toulon depuis 16 ans. Dès son arrivée, il a mis en place l’activité badminton.

« J’étais moi-même joueur et ce sport commençait à émerger dans les collèges et lycées », explique l’enseignant.

La pratique du badminton, jusqu’à alors réservée à des initiés ou limitée aux plagistes, s’est peu à peu développée.

« Au bout de 4 ou 5 ans, constate Didier Bertrand, j’ai vu arriver des étudiants d’un assez bon niveau, qui avaient déjà pratiqué ce sport dans le secondaire. »

Il a alors pu constituer une équipe composée de 3 filles et 3 garçons, conformément aux règles universitaires de ce sport. « Une véritable dynamique et de bonnes pratiques se sont mises en place », poursuit l’entraîneur.

Depuis 5 ans, la délégation toulonnaise de badminton participe aux championnats de France universitaires, en phases finales. Un défi, pour l’UTLN :

« Le premier barrage, c’est l’Université Nice Sophia Antipolis, qui a une option badminton en STAPS. C’est un véritable challenge, d’autant qu’il n’y a pas de grand club de badminton dans le Var. »

Plaisir du jeu et progrès rapides

Trois des étudiants membres de l’équipe sont reconnus sportifs de haut niveau par l’université. Ils s’entraînent 2 à 3 heures par jour, pour un sport hautement technique qui allie « endurance et réactivité, explosivité et concentration », insiste Didier Bertrand. Ce dernier précise toutefois que le plaisir du jeu et les progrès peuvent être rapides, même pour les débutants.

L’activité badminton comptait 138 inscrits en 2013 / 2014. L’ouverture de la halle des sports courant 2011 sur le campus de La Garde a permis d’offrir de plus larges possibilités en matière d’entraînement, puisqu’elle comprend 7 terrains de 4 joueurs. À la rentrée prochaine, une heure particulière sera dédiée aux compétiteurs, en plus de 4 heures ouvertes à tous.