Emplois d’Avenir Professeur (EAP)

Les Emplois d’Avenir Professeur (EAP) visent à faciliter l’insertion professionnelle des jeunes se destinant à l’enseignement.
Ce dispositif permet à des étudiants d’exercer, pendant leurs études, des fonctions éducatives rémunérées dans les écoles et les établissements scolaires, tout en étant accompagnés par un tuteur pour acquérir progressivement les compétences nécessaires.

Le recrutement est ouvert à tous les étudiants boursiers inscrits en 2e ou 3e années de licence ou master 1, dès lors qu’ils s’engagent à passer les concours des métiers de l’enseignement.

La campagne de recrutement des EAP débute à chaque rentrée. Pour l’année 2013/2014, l’Académie de Nice dispose de 140 supports d’EAP.

Les postes sont proposés prioritairement en collège et lycée et les disciplines particulièrement concernées par le dispositif sont le français, les mathématiques, l’anglais et l’allemand.

Un étudiant en contrat EAP exerce un emploi à temps partiel au sein d’une école ou d’un établissement scolaire, sur une base moyenne de 12 heures par semaine. Cette durée peut varier au cours de l’année afin de lui permettre de suivre sa formation universitaire, de préparer et de passer ses examens et, en fin de parcours, le concours choisi. Il est, au sein de l’école ou de l’établissement scolaire, encadré et conseillé par un tuteur qui le suivra tout au long de sa formation progressive au métier de professeur.

En cas de difficulté à concilier les deux emplois du temps l’étudiant doit prendre contact avec son tuteur puis avec le responsable de la formation.

Les étudiants en contrat EAP bénéficient de plusieurs séances collectives d’échanges de pratiques assurées par un enseignant de l’École Supérieure du Professorat et de l’Éducation (ESPÉ) connaissant bien le fonctionnement des établissements scolaires et de l’université.

Les étudiants en contrat Emploi d’Avenir Professeur bénéficient aussi d’un accompagnement par le Bureau d’Aide à l’Insertion Professionnelle. Ce dernier les aide à mettre en exergue les compétences acquises au cours de leur année de contrat.

Après deux années de contrat EAP, les étudiants arrivant en master 1 Métier de l’Enseignement, de l’Éducation et de la Formation (ESPÉ) pourront obtenir la validation du stage de M1, selon les expériences acquises au cours de cette période.