Intelligence Artificielle - Semaine Théma

La 2ème édition 2019-2020 de la semaine Théma se déroulera du 13 au 16 janvier 2020 à l’Université du Temps Libre de Toulon. Ce rendez-vous trimestriel aura pour thème « l’Intelligence Artificielle ».

La Semaine Théma

L’UTL propose trois grandes semaines de conférences thématiques aux adhérents et non-adhérents. Ces semaines Théma sont organisées au début de chaque trimestre et permettent à tous de rencontrer des conférenciers de renom, sur un sujet faisant écho à l’actualité.

Intelligence Artificielle

Lors de la semaine Théma qui s’articule autour de quatre conférences, des experts du domaine aborderont l’impact de cette révolution numérique sur notre société … Entre rêve et réalité ; les enjeux, les promesses, les bienfaits et déviances de l’Intelligence Artificielle sur l’Humain.

Programme

De la révolution numérique à l’intelligence artificielle

  • Lundi 13 janvier - 14H
  • David Simplot - Directeur du centre de recherche Inria Sophia Antipolis - Méditerranée depuis janvier 2018. Professeur des Universités, nommé membre de l’Institut Universitaire de France en 2009, il fut responsable de l’équipe-projet Pops (commune entre l’Université Lille, le CNRS et Inria de 2004 à 2011) qui étudiait les objets connectés.
    Il a contribué à la mise en place de l’équipement d’excellence (EquipEx) FIT – Future Internet (of Things) et a reçu en 2014 le Grand Prix Kuhlmann de la Société des Sciences, de l’Agriculture et des Arts de Lille pour l’ensemble de ses travaux. IL est ancien auditeur de l’Institut des Hautes Etudes pour la Science et la Technologie (IHEST).

    On entend souvent que le monde devient numérique mais on sous-estime en réalité à quel point. Dans l’exposé, on illustrera comment la société est déjà impacté par le numérique, notamment en terme de métiers et d’emplois, et quelles sont les promesses de l’intelligence du numérique.

Mémoire du futur

  • Mardi 14 janvier - 14H
  • Franck Renucci - Maître de conférences HDR en Sciences de l’Information et de la Communication à l’Université de Toulon, Laboratoire IMSIC, Directeur honoraire de l’UFR Ingémédia, membre du bureau et du comité de rédaction de la revue scientifique Hermès-Cnrs dirigée par Dominique Wolton, chercheur associé à la fondation Agalma (Genève) créé par François Ansermet et Pierre Magistretti. Au moment où les frontières de l’humain s’estompent avec la technique, il interroge la communication humaine et les figures de continuité et de discontinuité inhérentes aux expériences du corps parlant, de la plasticité neuronale et de la création artistique.

    Pour aborder la question de la mémoire du futur, notre communication se centre sur les œuvres et études de Grégory Chatonsky, artiste-chercheur dont la production est fortement imprégnée par les outils d’intelligence artificielle. Parmi ces outils, les réseaux génératifs antagonistes (GAN) posent des questions cruciales sur la créativité, sur le temps, sur le vivant et l’artificiel et sur l’œuvre d’art dans son ensemble.

De la révolution numérique à l’intelligence artificielle… et l’humain dans tout cela !

  • Mercredi 15 janvier - 14H
  • François-Xavier Marquis - Dirigeant d’entreprises pendant plus de 20 ans, il est Docteur diplômé des Mines de Paris et Ingénieur Agro Paris Tech et a été Professeur associé à l’Ecole des Mines de Nantes et à l’Institut de l’Homme et de la technologie. François-Xavier Marquis est également co-créateur de la Grande Ecole du Numérique, pour le compte du Président Hollande. Il a publié « Pensée ou intelligence artificielle en 2017 et « société numérique : Patrimoine humain ou crime contre l’humanité ? » en 2018.

    Il est fréquent de se réfugier derrière les technologies en prenant pour postulat qu’elles nous dépassent. Ce qui est nouveau en revanche est que la diffusion des technologies « digitales » a une rapidité et une universalité que les sociétés humaines n’avaient jamais connues. Rapides, virales, intimes, elles impactent toutes les composantes de nos comportements et en conséquence notre relation à l’autre L’un des grands enjeux qui se pose aux générations qui nous suivent sera d’appréhender de nouveaux modes de « vivre ensemble » à l’aulne de ces mutations. Cet enjeu relève moins de l’intelligence artificielle que l’intelligence humaine.

Petits plaisirs virtuels : les ASMR (Autonomous Sensory Meridian Response)

  • Jeudi 16 janvier - 14H
  • Pierre Lemarquis - Neurologue, neurophysiologiste et neuropharmacologue. Diplômé de médecine chinoise, il est membre de la Société française de neurologie, de la Société de neurophysiologie clinique de langue française et de l’Académie des sciences de New York (États-Unis). Il fait partie du groupe de recherche sur "Résilience et Personne Agée" animé par Boris Cyrulnik.

    Suivies par des millions de personnes à travers le monde, ces petites vidéos provoquent des frissons chez les internautes. Leurs actions sur le cerveau se clarifient et l’on découvre leurs vertus sur le sommeil, l’anxiété, la dépression et les douleurs. Serez-vous sensibles à ces nouvelles caresses virtuelles ?