L’Université de Toulon tend l’oreille aux malentendants

L’Université de Toulon s’est équipée de boucles magnétiques portatives à destination des personnes ayant un handicap auditif. Elles sont à disposition des étudiants, enseignants et chercheurs sous forme de prêt ponctuel ou à l’année.

Consciente des problématiques liées au droit à la compensation et à l’accessibilité, l’Université de Toulon (UTLN), par l’intermédiaire du service Vie Etudiante (Mission handicap), a mené une série d’entretiens avec des étudiants, des professionnels de l’audition ainsi que d’autres universités pour apporter une solution satisfaisante aux malentendants qui fréquentent ses campus. Son choix s’est finalement porté sur des boucles magnétiques portatives : des kits composés d’un émetteur et d’un récepteur permettant aux porteurs de « contour d’oreille » d’obtenir un son de qualité. La voix du locuteur étant filtrée et recentrée.
Simple et discret, l’émetteur relié à un micro-cravate peut être porté à la ceinture et interagir avec plusieurs récepteurs.

S’il est principalement destiné aux personnes équipées d’un appareillage auditif, avec position T, ce système pourrait être plus largement utilisé par « des personnes non appareillées mais ayant des troubles auditifs plus légers en les équipant d’un récepteur et d’un casque, précise Amandine Mauro, secrétaire à la mission handicap. Le prêt de ces kits pourrait être élargi à différents publics, comme celui de l’Université du Temps Libre par exemple. »

Le service Vie Etudiante a fait l’acquisition de 10 kits complets (émetteur, récepteur et casque) ainsi que 9 émetteurs et 2 récepteurs supplémentaires.
Le prêt de cet appareillage est gratuit et individuel. Matériel pédagogique, il peut être considéré comme un aménagement d’études et faire l’objet d’un prêt ponctuel ou à l’année.
Les étudiants, enseignants ou services des quatre campus intéressés peuvent obtenir plus d’informations auprès du service Vie Etudiante.