Master Développement Économique Spé. Macroéconomie Financière et Développement

Domaine : Droit Économie Gestion
Mention : Développement Économique
Spécialité : Macroéconomie Financière et Développement
Composante : UFR Sciences Économiques et de Gestion

PRÉSENTATION

Objectifs

La première année de Master se veut une formation souple et de haut niveau en économie, centrée sur le développement économique, préparant aux spécialités offertes en Master 2 :

  • Macroéconomie financière et développement (finalité recherche),
  • Entreprise, développement et territoire (finalité professionnelle),
  • Commerce international équitable et développement (finalité professionnelle).

Des cours à option (qui représentent environ 30 % du volume horaire total du Master 1) permettent de sensibiliser les étudiants aux différents domaines qu’ils pourront aborder dans les 3 Masters de deuxième année (3 cours à choisir sur 6 proposés au semestre 1 et au semestre 2).

La 1ère année de Master exige un travail personnalisé sous forme de mémoire (ou de stage) sous la responsabilité d’un enseignant-chercheur et qui fait l’objet d’un examen spécifique (soutenance orale du mémoire ou du rapport de stage) en fin de second semestre. Ce travail personnalisé est l’occasion pour les étudiants d’utiliser les outils de l’analyse économique, de lier leurs connaissances théoriques et les données empiriques pour produire des travaux en économie.

La spécialité Macroéconomie Financière et Développement, finalité Recherche, a pour objectif de permettre aux étudiants d’acquérir des connaissances théoriques de haut niveau, et de maîtriser les outils d’analyse (modélisation, économétrie, traitement des données) requis par la recherche et l’expertise à l’échelle internationale.

Le Master Macroéconomie financière et Développement couvre les domaines de l’Économie et de la Finance internationales au sens large (Macroéconomie monétaire, Finance internationale, Économie du Développement, etc.), qui sont abordés sous l’angle des mutations affectant les systèmes d’intermédiation et les marchés internationaux de capitaux, en liaison avec les problématiques de croissance et de développement des pays. Ce programme d’études renvoie à trois axes de recherche principaux :

  • l’analyse des implications macroéconomiques (choix de régimes de change, spécification de la politique économique, etc.) et microéconomiques (réglementation prudentielle, estimation des risques bancaires en lien avec le recours aux produits complexes, etc.) de la globalisation financière en liaison avec le développement durable des pays.Le niveau et le rythme de croissance des économies déterminent ici les enjeux criants, depuis la résorption du secteur informel et la libéralisation progressive du compte de capital pour les économies en développement, jusqu’à l’hypertrophie des secteurs financiers des pays économiquement développés, en passant par les spécificités des grands pays émergents à forte croissance.
  • l’analyse des crises financières contemporaines, dont la spécification des indicateurs d’alerte nécessite la prise en compte de facteurs macroéconomiques et microéconomiques (i.e. les comportements mimétiques qui amplifient les tendances et les microstructures de marché qui contribuent à accroître les asymétries et les incomplétudes informationnelles) liés à la fragilité des marchés financiers domestiques et, plus généralement, de l’architecture financière internationale. La crise dite des « subprime » et la crise des dettes souveraines en zone euro offrent un terrain d’analyse qui met en perspective les interactions entre sphères publiques et privées, entre titres simples et complexes, entre marchés monétaires et financiers, et entre taux d’intérêt de court terme et de long terme.
  • L’analyse du paradigme qui sous-tend l’action des Autorités monétaires, dans un contexte de mise en œuvre de politiques monétaires non conventionnelles, notamment en zone euro et aux Etats-Unis, et de remise en question du consensus de Jackson Hole à la faveur d’une plus grande sensibilité des banques centrales aux problématiques d’instabilité financière. La compréhension des canaux de transmission de la politique monétaire implique notamment de prendre en compte les distorsions induites par le canal du capital bancaire. Est alors abordée, au-delà de la gestion du risque moral et de la liquidité mondiale, la question des instruments à même de favoriser le financement des secteurs productifs (plateformes de créances titrisées, etc.)

Les études sont organisées, d’une part, et principalement, sous la forme de séminaires assurés par des universitaires et des chercheurs français et, d’autre part, d’invitations d’experts en provenance des institutions financières et organismes internationaux suivants :

  • Banque de France
  • Banque mondiale (antenne de Marseille)
  • FEMISE (Forum EuroMéditerranéen des Instituts de Sciences Économiques), Commission des Communautés Européennes
  • SUERF (The European Money and Finance Forum)

Par ailleurs les étudiants ont l’opportunité d’assister aux séminaires de recherche du laboratoire LEAD et aux manifestations co-organisées dans le cadre du colloque FINANDEBT, dont les principaux partenaires institutionnels sont les suivants :

  • Université de Kirklareli (Turquie)
  • Bourse d’Istanbul
  • Chambre de Commerce d’Istanbul
  • Banque centrale de Turquie

Cette complémentarité entre Enseignements Universitaires (théoriques et appliqués) et « Témoignages » d’experts travaillant sur le terrain permet de répondre aux attentes d’étudiants qui se destinent à des carrières d’économistes, autant dans l’Université ou la Recherche, qu’au sein d’Organisations locales ou internationales privées ou publiques.

Enfin, durant leur année de Master 1 ainsi que de Master 2, les étudiants ont la possibilité de suivre, en option, un cursus de cours dispensés en Anglais pour obtenir un certificat de « Parcours international » afin de valoriser leur maîtrise de cette langue appliquée à l’économie.

Responsables pédagogiques

  • Monsieur Philippe GILLES, (ph.gilles univ-tln.fr), Professeur des Universités, responsable pédagogique du M2.

CONTENUS

Contenus des enseignements

SEMESTRE 1
SEMESTRE 1
Unité d’enseignement ECTS Vol. Horaire
UE1 Fondamentaux 1 15 ects 90h
Economie de l’environnement
Economie géographique et développement local
Economie du développement 1
UE2 Parcours personnel 1 (3 cours au choix) 9 ects 63h
Développement local et urbanisme (EDT)
Économie du travail et des ressources humaines (EDT)
Fait trade (cours en anglais) (MFD, EDT et CIE)
Economie expérimentale et choix risqués (MFD)
Finance de marché (MFD et CIE)
Econométrie appliquée 1
UE3 Langages et outils 1 6 ects 65h
Anglais 1
Jeu de gestion d’entreprises
Techniques d’enquêtes
UE4 Aide au travail personnel - 6h
Méthodologie de la recherche
Parcours international (optionnel) 3 ects 36h
International business environnement
Fair trade
Advanced English
SEMESTRE 2
SEMESTRE 2
Unité d’enseignement ECTS Vol. Horaire
UE5 Fondamentaux 2 12 ects 52h
Economie internationale
Macroéconomie financière internationale
Economie du développement 2
UE 6 Parcours personnel 2 (3 cours au choix ) 6 ects 63h
Stratégie et organisation
Théorie des jeux
Economie des transports
Economie publique
Théories de la croissance
Econométrie appliquée 2
UE 7 Langages et outils 2 4 ects 28h
Anglais 2
Système d’information
UE 8 Travail personnel 8 ects 26h
Aide au travail personnel - Préparation des mémoires
Mémoire de recherche ou stage
SEMESTRE 3
SEMESTRE 3
Unité d’enseignement ECTS Vol. Horaire
UE1 Économie financière 15 ects 60h
Macroéconomie financière et développement
Assurance indicielle et développement
Théorie monétaire et bancaire
UE2 Économie du développement 9 ects 60h
Economics of the Mediterranean area (cours en anglais)
Crises financières et réglementation prudentielle
Économétrie appliquée
UE3 Langages et outils 6 ects 40h
Analyse des données financières
Économétrie
Parcours international (optionnel) 3 ects -
Financial products and potofolio choice
Economics of the Mediterranean area
Anglais économique
SEMESTRE 4
SEMESTRE 4
Unité d’enseignement ECTS Vol. Horaire
UE4 Finance et régulations internationales 10 ects 55h
Produits financiers et choix de portefeuille
Économie et finance internationale
Anglais économique
UE 5 Travail personnel 20 ects 59h
Mémoire de recherche
Séminaire FEMISE : Economies euroméditerranéennes
Séminaire Stata et bases de données internationales
Séminaire Risques et réglementation bancaire et résolution de crises

Stage

Un stage professionnel d’une durée de 3 à 6 mois peut avoir lieu en France ou à l’étranger dans une entreprise ou une organisation en relation avec la formation (organismes bancaires et financiers, organismes internationaux d’expertise économique…).
Le stage est évalué par un rapport écrit et une soutenance orale en présence d’au moins deux enseignants-chercheurs et si possible du tuteur en entreprise. Le rapport de stage doit faire le lien entre l’activité de l’étudiant au sein de l’entreprise et les thématiques théoriques développées lors de la formation du Master 2.

DÉBOUCHÉS

Poursuite d’études

Poursuite d’études après le master M1

Dans l’établissement :

  • Master Développement Économique Spé. Commerce international Équitable et Développement
  • Master Développement Économique Spé. Entreprise, Développement et Territoire
  • Master Développement Économique Spé. Macroéconomie Financière et Développement

Hors établissement :

  • Master 2 en économie

Poursuite d’études après le Master M2

  • Doctorat es Sciences économiques.

Pour les étudiants qui souhaitent s’engager par la suite dans une Thèse de Doctorat, en partenariat ou non avec le milieu professionnel, et/ou dans une carrière universitaire, le Master permet le développement de leurs connaissances dans un ensemble de domaines étendu de la science économique, aujourd’hui en pleine expansion.
En mettant l’accent sur les apports de l’analyse économique approfondie des crises financières et bancaires, la formation du master 2 Macroéconomie financière et développement place les étudiants au cœur des débats sur le système de financement des activités économiques et de la croissance des pays.

La spécialité Macroéconomie est fondée sur les compétences en matière de recherche du laboratoire LEAD (Laboratoire d’Économie Appliquée au Développement - http://lead.univ-tln.fr), EA n° 3163 de l’Université de Toulon, et bénéficie de son insertion dans la recherche au plan national et international et de son immersion dans le milieu économique régional.

Débouchés professionnels

Le Master Macroéconomie financière et Développement propose une formation théorique et empirique susceptible de répondre aussi bien aux « exigences académiques » de la Recherche et de l’Enseignement supérieur qu’aux besoins d’experts émanant des banques et des organismes financiers spécialisés dans la Finance internationale.

Secteurs

  • Les banques et organismes financiers ayant un service spécialisé dans les investissements/placements internationaux
  • Des entreprises (type cabinet d’études) spécialisées dans la gestion des risques financiers et/ou monétaires internationaux
  • Des organismes publics ou parapublics pour leurs services de développement économique (Conseil Régional, Conseil Général...)

Métiers

  • Recherche et Enseignement supérieur dans l’éventualité d’une poursuite en Doctorat
  • Chargé de recherche, d’analyse ou d’études, de développement
  • Spécialiste des « risques pays » dans les Banques et/ou les Organismes financiers
  • Chercheurs hors Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche
  • Cadres du secteur de la banque
  • Professeurs de l’enseignement secondaire
  • Enseignants / chercheurs de l’enseignement supérieur

MODALITÉS

Conditions d’accès

Admission en M1

Accès direct pour les titulaires d’une licence générale du domaine économique ou MASS ou AES.
Pour les autres accès sur dossier de validation.

Admission en M2

Sélection sur dossier de candidature pour les titulaires d’une maîtrise ou d’un master 1ère année du domaine économique.
Pour les autres sélection sur dossier de validation.

Inscription

Formation initiale

Renseignez-vous sur les modalités de candidatures dans la rubrique inscriptions du site.

L’inscription se déroulera sur rendez-vous à l’espace inscriptions au mois de juillet sur le campus de La Garde au bâtiment V Prime.

Pour tout renseignement d’ordre PÉDAGOGIQUE et d’ADMISSION au diplôme (filières, contenus des enseignements…), s’adresser directement au secrétariat du master.

Consultez les montants des droits d’inscription.

Formation continue

Si vous bénéficiez d’un dispositif de prise en charge au titre du code du travail, ce diplôme vous est accessible en formation continue. En dehors de ce cadre, si vous souhaitez solliciter des aménagements et un accompagnement spécifiques, vous pouvez obtenir une convention pour bénéficier du statut de stagiaire de formation continue.
Pour tout renseignement d’ordre ADMINISTRATIF concernant la FC (prises en charge financières, constitution de dossier administratif, devis…), s’adresser au service Formation Tout au Long de La Vie (FTLV) au bâtiment V’ campus de La Garde, par téléphone au 04 94 14 26 19 ou email : ftlv univ-tln.fr

Validation des acquis

  • Informations sur le Dossier Unique d’Admission (DUA)  : Scolarité administrative - Email : admission univ-tln.fr - Tél. : 04 94 14 29 09 / 29 26
  • Informations sur la Validation des acquis de l’Expérience (VAE) : Service FTLV VAE - Bât. V Prime - Bureau 028 - Email : vae univ-tln.fr - Tél. : 04 94 14 27 80

Document non contractuel sous réserve d’habilitations, de modifications et d’ouverture