Logo SeaTech

Interactive Jam : place aux défis numériques



Du 23 au 27 avril 2014, quatre étudiants de l’UFR Ingémédia se sont envolés pour Lijiang, en Chine, dans le cadre des 7es Rencontres RUN. Accompagnés de deux enseignants, ils ont participé à l’Interactive Jam, un challenge numérique d’échanges et de co-création. Trois d’entre eux ont fini sur le podium.

L’expérience restera sans doute inoubliable. Lucie Pécout, Yann de Couëssin, Florent Merlat et Hélène L’Hoste-Guibert ont créé, échangé et rencontré des étudiants chinois, brésiliens et canadiens, à l’occasion des 7es Rencontres RUN.

Créé en 2005, le Réseau international Universitaire de création Numérique (RUN) est une structure d’échanges d’étudiants et d’enseignants qui regroupe quinze universités. Elle vise à valoriser et mettre en commun de la documentation et des supports pédagogiques, ainsi qu’à organiser des événements de partage, tels que les Rencontres RUN.

Au programme de ce rendez-vous annuel : colloque scientifique, conférences d’experts, réalisations collectives et compétitions amicales. Encadrés par leurs enseignants, Samy Ben Amor et Michel Durampart, les quatre « ingémédians » ont ainsi participé à l’Interactive Jam, challenge numérique d’échanges et de co-création.

« Dans un premier temps, nous avons réalisé des visites organisées par l’équipe d’accueil, à Lijiang, rappelle Lucie Pécout, étudiante en Master 1. Nous devions prendre des photos, des vidéos, accumuler de la matière sur la culture, l’art, la gastronomie, l’histoire... »

Défi numérique et culturel

Cet ensemble d’éléments devait servir à la deuxième partie du concours : un marathon numérique (« hackathon ») de 24 heures. Le sujet : « Perdu dans Lijiang », avec un défi culturel supplémentaire : des équipes internationales.

« Nous échangions en anglais, parfois avec des gestes, explique Yann de Couëssin, étudiant en master 1 et membre de l’équipe gagnante. Malgré les accents de chacun, nous avons réussi à nous comprendre. »

Outre la richesse culturelle de l’événement, le concours présente un réel intérêt pédagogique, comme le souligne Samy Ben Amor : « Il permet aux étudiants de confronter leurs compétences professionnelles dans le domaine du numérique, aux enseignants d’échanger sur les pratiques pédagogiques, à tous de connaître les dernières avancées en matière de recherche scientifique sur la question du multimédia ». Lors de cette rencontre, le succès était au rendez-vous, puisque trois étudiants toulonnais occupaient les marches du podium avec leurs équipes respectives.

Toulon 2015

L’Université de Toulon, via le FSDIE, et l’UFR Ingémédia ont soutenu financièrement le projet des étudiants. L’an prochain, leur participation sera d’autant plus active que Toulon accueillera les Rencontres RUN. Une démarche qui permettra de valoriser les nouvelles structures du campus Porte d’Italie et la place de l’université au cœur du numérique :

« Accueillir cette rencontre des "universités en création numérique" ne pourra que faire fructifier les relations internationales de notre université, les projets de recherche du laboratoire i3M, les partenariats pédagogiques de l’UFR Ingémédia et les projets autour de la plateforme Télomédia », conclut Samy Ben Amor.



Université de Toulon - http://www.univ-tln.fr/Interactive-Jam-place-aux-defis-numeriques.html - comweb@univ-tln.fr