Logo SeaTech

Soutenance de thèse de Christiane DUFRESNE - Laboratoire MIO



Le Bureau des Études Doctorales a le plaisir de vous informer que
Madame Christiane DUFRESNE,
Doctorante au laboratoire MIO - Institut Méditerranéen d’Océanologie – UMR 110 rattachée à l’école doctorale 548 « Mer et Sciences », sous la direction de M. Vincent REY, co-encadrée par Mme Céline DUFFA, soutiendra publiquement sa thèse en vue de l’obtention du doctorat en physique, sur le thème suivant :

« Compréhension et analyse des processus hydrosédimentaires dans la baie de Toulon. Apport à la modélisation de la dispersion des radionucléides »

Le lundi 24 novembre 2014 à 14h00, à l’Université de Toulon, Campus de la Garde, amphi. du bâtiment M (près du bâtiment X),

Composition du jury

Résumé :

Le travail de recherche doctorale développé ici vise à améliorer les connaissances et la représentation des processus hydro-sédimentaires dans la Rade de Toulon, afin de mettre en place un modèle de dispersion des radionucléides comme outil de gestion post-accidentelle. L’intérêt de cette étude pluridisciplinaire repose sur une stratégie qui unit la modélisation et les observations in situ et aborde la problématique complexe des contaminants en milieu marin.

Les résultats obtenus permettent de rendre compte de la circulation hydrodynamique dans la Rade de Toulon et de sa forte dépendance au forçage par le vent. Ainsi, les temps d’échange des masses d’eau de la Petite Rade sont estimés entre deux et six jours selon les conditions météorologiques. Les mesures en continu réalisées dans les fleuves Las et Eygoutier ont permis de décrire et de quantifier les apports liquides et solides des bassins versants de la Rade, très peu étudiés jusqu’ici. La Petite Rade représente une zone de sédimentation privilégiée vis à vis du millier de tonnes par an de matières particulaires apportées par le Las, et apparaît à ce titre comme une zone de piégeage des radionucléides en cas de rejet accidentel.

Mot clés  : Modélisation hydro-sédimentaire, MARS3D, Rade de Toulon, Radionucléides, Apports fluviaux.

Abstract :

This doctoral research aims to enhance knowledge of the hydro-sedimentary processes in the Bay of Toulon and to represent these processes through a post accidental managing tool, developed to simulate the dispersion of radionuclides. This work is based on a multidisciplinary strategy, using numerical modelling and in situ measurements to study the complex problem of contaminants in the marine environment.

Hydrodynamic of the Bay and water mass exchanges through the channel have been studied. Results are highly linked to the atmospheric conditions and the water exchange times of the Little Bay range from two to six days, depending on wind conditions. Recorded data in the Las and Eygoutier Rivers led to the description and the estimation of the catchment yields to the Bay, poorly studied before. With one ton of particulate matter annually discharged by the Las River, the Little Bay seems to be a sedimentation area. In case of accidental release of radionuclides, this area appears to be a trapping zone.

Keywords : Hydro-sedimentary modelling, MARS3D, Bay of Toulon, Radionuclides, River discharge.



Université de Toulon - http://www.univ-tln.fr/Soutenance-de-these-de-Christiane-DUFRESNE-Laboratoire-MIO.html - comweb@univ-tln.fr