Logo SeaTech

Conférence "Le cochon dégoûté" - Laboratoire BABEL



Mardi 9 décembre 18h
Faculté de Droit de Toulon - Amphi 200

Laurence Kaufmann, professeure de sociologie à l’Université de Lausanne, fera une conférence le Mardi 9 décembre à 18h à la Faculté de Droit de Toulon, intitulée :

"Le cochon dégoûté" : (dé-)figurations publiques et émotions morales dans la controverse Iacub-DSK

Laurence Kaufmann, professeure de sociologie à l’Université de Lausanne, présentera un travail qu’elle a réalisé en collaboration avec Fabienne Malbois sur l’expression publique des émotions à l’occasion de la controverse que Le Nouvel Observateur a suscitée, en février 2013, en mettant à sa une Belle et bête, le roman que Marcela Iacub a écrit sur sa relation amoureuse avec DSK.

Nous le verrons, un des grands intérêts de cette controverse est de montrer que les émotions, loin d’être des affects privés, sont normées et normalisées « de l’intérieur » par l’anticipation de l’accord ou du moins du jugement qu’elles sont susceptibles de susciter.
Parmi les critères qui permettent de juger une émotion comme étant adéquate et acceptable, la réputation de celui qui la ressent ou prétend la ressentir est centrale. C’est tout particulièrement le cas des énoncés d’indignation qui jalonnent cette controverse : ce type d’émotions, en raison de la « justifiabilité » sociale et morale dont il doit faire preuve, n’est pas accessible à n’importe quelle figure publique. Ainsi, D.Strauss-Kahn, pour pouvoir s’indigner, doit d’abord se re-saisir et se distancer des figurations emblématiques et négatives de son personnage public, symbolisé par le label « DSK ». Un tel re-saisissement ne peut être « heureux » que s’il réussit, dans sa prise de parole, l’ascension émotionnelle et catégorielle qui lui permettra de se repositionner comme un sujet, écœuré mais aussi ébranlé par les maux qu’il a subis.

Bien que ce soit l’atteinte à des biens différents qui affecte les autres acteurs de la controverse, notamment Christine Angot, Anna Lietti, Véronique Le Goaziou et Jean Birbaum, leur réaction s’inscrit bien dans le même « arc affectif » : celui d’une indignation plus ou moins noble qui s’éprouve en public mais surtout qui s’adresse à un public – un public qu’il s’agit fondamentalement de rallier à sa cause.



Université de Toulon - http://www.univ-tln.fr/Conference-Le-cochon-degoute-Laboratoire-BABEL.html - comweb@univ-tln.fr