Logo SeaTech

Soutenance de thèse de Mme Armande Mireille AYE - Laboratoire MAPIEM



Le Bureau des Études Doctorales a le plaisir de vous informer que

Madame Armande Mireille AYE,

Doctorante au laboratoire MAPIEM - Matériaux Polymères Interfaces Environnement Marin - EA 4323, rattaché à l’école doctorale 548 « Mer et Sciences », sous la direction de M. Yves BLACHE, co-encadrée par Mme Maëlle Molmeret, soutiendra publiquement sa thèse en vue de l’obtention du doctorat en aspects moléculaires et cellulaires de la biologie, sur le thème suivant :

« Mise en évidence du système de communication quorum sensing impliquant les AHLs chez des bactéries marines isolées de la rade de Toulon »

Le vendredi 20 mars 2015 à 14h00, à l’Université de Toulon, Campus de la Garde, bâtiment M (SeaTech), amphi. M 001,

devant un jury composé de :

M. Denis FAURE, Directeur de recherche - CNRS à l’Institut des Sciences du végétal à Gyf-sur-Yvette, rapporteur,
M. Gaël LE PENNEC, Maitre de conférences - HDR à l’Université de Bretagne-Sud à Lorient, rapporteur,
M. Éric CHABRIERE, Professeur à l’Université d’Aix-Marseille,
Mme Maryse BONNIN-JUSSERAND, Maitre de conférences à l’Université du littoral Côte d’Opale,
Mme Rose A. KOFFI-VEVRY, Maitre de conférences à l’Université Nangui-Abrogoua, Côte d’ivoire,
M. Yves BLACHE, Professeur à l’Université de Toulon,
Mme Maëlle MOLMERET, Professeur à l’Université de Toulon.

Résumé :

Le contrôle du biofouling sur des surfaces inertes immergées ou en atmosphère humide est une nécessité dans le secteur marin, tant pour des raisons économiques qu’environnementales. La formation de biofilm microbien, étape préalable à la formation du biofouling, est souvent intrinsèquement liée chez les bactéries au système de communication “Quorum Sensing” (QS). Chez certaines bactéries Gram négatif, le QS est basé sur la perception de petites molécules diffusibles appelées N- Acyl Homosérine Lactones (AHLs). L’une des stratégies antifouling en voie de développement de nos jours repose sur l’inhibition du QS bactérien. L’objectif de cette thèse est d’utiliser certaines bactéries marines afin d’identifier des molécules anti-QS capables de perturber la formation de biofilm. Ce travail a donc porté sur la mise en évidence de molécules AHLs impliquées dans le QS chez certaines bactéries marines isolées de la rade de Toulon, l’étude de la modulation de certains phénotypes dont la formation du biofilm, par ces molécules et, la mise en place d’un test préliminaire d’inhibition du QS. Parmi les trois bactéries isolées de la rade de Toulon (TC8, TC14 et TC15) du genre Pseudoalteromonas, connu pour produire de nombreuses molécules actives, et testées pour leur capacité à sécréter des AHLs, seule Pseudoalteromonas sp. TC15 a produit la C12-HSL. P. ulvae TC14, capable de produire un biofilm important et de la violacéine, ne produit aucune AHL. Afin d’évaluer la possibilité d’utiliser une bactérie marine comme outil de criblage anti-QS, interférant avec les AHLs, et les conséquences sur son biofilm, des AHLs exogènes ont été testées sur la production de violacéine, la formation de biofilm et la mobilité de TC14. Certaines AHLs ont montré qu’elles pouvaient réguler la production de violacéine et la formation de biofilm chez TC14, suggérant l’existence d’un récepteur AHLs fonctionnel. Des tests préliminaires d’inhibition du QS ont été effectués avec des molécules commerciales et des analogues synthétiques. La 3-oxo-C6-HSL commerciale, ainsi que l’esculétine et la p- benzoquinone, connues pour interférer avec le QS bactérien, ont été capables d’inhiber la production de violacéine ainsi que la formation de biofilm de TC14, à des concentrations n’affectant pas sa croissance. Cette étude suggère donc que P. ulvae TC14 pourrait être utilisé comme un outil de recherche de molécules anti-QS en conditions proches de celles trouvées dans l’environnement marin, et ce dans le but d’être ultérieurement testées sur la formation de biofilm. L’objectif à plus long terme reste de trouver un moyen de limiter la formation du biofilm en utilisant des molécules non toxiques pour l’environnement.



Université de Toulon - http://www.univ-tln.fr/Soutenance-de-these-de-Mme-Armande-Mireille-AYE-Laboratoire-MAPIEM.html - comweb@univ-tln.fr