Logo SeaTech

Soutenance de thèse de Ronald W. NGUEMA EDZANG - Laboratoire MAPIEM



Le Bureau des Études Doctorales a le plaisir de vous informer que

Monsieur Ronald W. NGUEMA EDZANG,

Doctorant au laboratoire MAPIEM, rattaché à l’école doctorale 548 « Mer et Sciences », sous la direction de Monsieur Hugues BRISSET, Professeur et Madame Christine BRESSY, Maitre de Conférences HDR soutiendra publiquement sa thèse en vue de l’obtention du doctorat en Chimie, sur le thème suivant :

« Synthèse et caractérisation de polymères à propriétés redox pour un contrôle des propriétés d’adhésion bactérienne »

Le mercredi 27 janvier 2016 à 10h00,
à l’Université de Toulon, Campus de la Garde, amphi du bâtiment M,

devant un jury composé de :

Résumé :

En raison des propriétés rédox réversibles du ferrocène et de son activité antibactérienne, les polymères à base de ferrocényles sont intéressants pour synthétiser de nouveaux liants anti-adhésifs pour des revêtements anti-salissures marines. Cette étude rend compte de l’homopolymérisation du méthacrylate de méthylferrocène (FMMA) mais aussi de quatre nouveaux monomères nommés méthacrylate de 2-ferrocénylméthoxyéthyle (FMOEMA), méthacrylate de 3-ferrocénylméthoxypropyle (FMOPMA), 4-ferrocénylméthoxybutyle (FMOBMA) et de 2-ferrocénylméthoxyméthyléthyle (FMOMEMA) via le procédé RAFT. Ces monomères ont d’abord été synthétisés et ensuite polymérisés. Les cinétiques d’homopolymérisation ont été étudiées par RMN-1H in situ. La polymérisation a été contrôlée en utilisant l’AIBN comme amorceur et le 2-cyanoprop-2-yl dithiobenzoate (CPDB) comme agent de transfert de chaîne, à 70°C, dans le toluène deutéré. Les masses molaires moyennes en nombre (Mn) ont été déterminées par RMN-1H en comparant les signaux de l’agent de transfert en bout de chaîne et ceux de l’unité monomère. En outre, les valeurs des masses molaires et des indices de polymolécularité (Ip) des homopolymères ont été déterminées par TD-CES. La conversion des monomères suit une cinétique de premier ordre (jusqu’à 80%) avec une augmentation linéaire de la masse molaire en fonction de la conversion en monomère. Ces monomères contenant le groupement ferrocényle se sont révélés très réactifs via la méthode RAFT, conduisant à des conversions de 96%. En utilisant le monomère FMMA comme référence, l’espacement entre la partie polymérisable et le groupement ferrocényle a été augmenté pour le FMOEMA, FMOPMA, FMOPBMA et FMOMEMA afin d’améliorer la mobilité des groupements latéraux. Les propriétés électrochimiques des monomères et des polymères ont été caractérisées par voltampérométrie cyclique. Enfin, les propriétés anti-adhésives des homopolymères et copolymères diblocs vis-à-vis des bactéries marines ont été évaluées.



Université de Toulon - http://www.univ-tln.fr/Soutenance-de-these-de-Ronald-W-NGUEMA-EDZANG-Laboratoire-MAPIEM.html - comweb@univ-tln.fr