Logo SeaTech

Soutenance de thèse de M. Stéphane BROSIA - Laboratoire GRM



Le Bureau des Études Doctorales a le plaisir de vous informer que

Monsieur Stéphane BROSIA,

doctorant au laboratoire « Groupe de Recherche en Management » (GRM) - EA 4711 rattaché à l’école doctorale 509 « Civilisations et Sociétés euro-méditerranéennes et comparées », sous la direction de Madame Line BERGERY, Maître de conférences - HDR soutiendra publiquement sa thèse en vue de l’obtention du doctorat en Sciences de gestion, sur le thème suivant :

« Management Stratégique de Start-Up innovante et création de valeurs »

Le mardi 22 novembre 2016 à 13h30 à l’université de Toulon, campus Porte d’Italie, bâtiment Coudon, salle CO315,

devant un jury composé de :

Résumé :

Notre travail de recherche porte sur la création de valeurs au sein des start-up innovantes. La littérature en Sciences de Gestion propose deux grandes catégories de valeurs : la valeur actionnariale, qui revient aux actionnaires, économique, et la valeur dite partenariale, qui revient aux parties prenantes, intangible donc (Charreaux, 1998). Si la majorité des travaux de recherche sur le sujet concerne depuis des années la valeur actionnariale, nous nous sommes focalisés sur la deuxième catégorie qui constitue pour les parties prenantes en quelque sorte une rémunération d’échange selon Charreaux (1998). Cette thèse est née du constat d’un manque dans la littérature concernant la qualification précise des valeurs créées par l’innovation, avec différents enjeux. L’enjeu sociétal de création de valeurs d’éthique des affaires (Igalens et Joras, 2002) étant de donner un éclairage sur les comportements humains formant un ensemble de sentiments de valeurs afin d’enrichir les principes RSE énoncés en 2000 par l’OCDE. L’enjeu managérial étant la définition d’un nouveau modèle de management par les valeurs visant à accroître la performance globale (Germain et Trébucq, 2004). Enfin, l’enjeu purement lié à la recherche en Sciences de Gestion est de formaliser enfin une grille de système de valeurs propre au management, puisqu’à ce jour aucun système de valeurs n’a encore fait consensus auprès des chercheurs (Bréchon, 2003). Sous un positionnement épistémologique interprétativiste, notre thèse répondra donc à la problématique générale : par quel modèle de management stratégique une Start-Up innovante peut-elle induire une valorisation de ses parties prenantes ? Notre première partie développe une revue de littérature qui se compose de trois chapitres : caractérisation d’une Start-Up, management stratégique et innovation, quelle création de valeurs ? Cette première partie se concluant par une proposition de soixante valeurs vulgarisées et trois questions de recherche : quelles sont les valeurs potentiellement créées au sein des parties prenantes d’une Start-Up ? pour quelle typologie de parties prenantes une Start-Up innovante peut-elle créer des valeurs ? quel modèle de management stratégique peut permettre à une Start-Up innovante de créer des valeurs auprès de ses partenaires ? Notre deuxième partie est une étude de cas terrain qui se confronte à notre revue de littérature en trois chapitres de nouveau : démarche de recherche, étude de cas, et analyse des résultats. Nous répondrons ainsi à nos trois questions de recherche et à notre problématique, et ferons quatre propositions. Nous concluons en effet notre travail en proposant un système universel des valeurs du management, deux nouveaux concepts démontrés (« Ip Financeur » et « Valorizing »), et un modèle de management par les valeurs pour les Start-Up innovantes. Nous proposons enfin nos apports théoriques, managériaux, et méthodologiques tout en exposant conjointement les limites de notre travail.



Université de Toulon - http://www.univ-tln.fr/Soutenance-de-these-de-M-Stephane-BROSIA-Laboratoire-GRM.html - comweb@univ-tln.fr