Logo SeaTech

[CP] 1er work in progress Area Diversion



Les étudiants de l’Université de Toulon et la compagnie Ridzcie investissent la ville, jeudi 8 décembre 2016, à partir de 18h, place de l’Équerre, à Toulon.

Une performance dansée est proposée avec les filières artistiques, sportives de l’Université de Toulon et les élèves des ateliers de la Ridzcie. Toulon est mise en scène par les acteurs de demain !

Première étape de travail
La déambulation commence place de l’Équerre puis se poursuit rue Pierre Sémard jusqu’à la place Camille Ledeau et dure approximativement 25 minutes. Le projet compte sur la participation active des habitants et des commerçants complices comme la Galerie Lisa.

Deux autres rendez-vous en 2017
Le jeudi 2 février à partir de 18h, aura lieu la deuxième étape de travail sur la place rénovée du Grand Couvent à Toulon. Un mapping vidéo accompagné d’une nouvelle performance dansée sera présentée par les étudiants des ateliers avec Caillou et William Bruet.

Le final traversera la ville le mardi 28 mars en début de soirée, de la place de l’Équerre à l’Université, campus Toulon-Porte d’Italie.

Création par et pour les étudiants
Area Diversion est une scénographie urbaine en plusieurs actes menée par Simonne Rizzo, William Bruet et Caillou Michael Varlet en 2016/2017 à l’Université. Pour la quatrième année consécutive, l’Université de Toulon soutient un projet de création d’artistes varois. L’établissement avec le concours de la DRAC PACA, a la volonté de s’ouvrir au monde artistique pour que « créateurs » et étudiants se rencontrent et créent des projets artistiques permettant un enrichissement mutuel.

À propos des artistes :

Simonne Rizzo, chorégraphe. Formée par Maria Fendley et au CNDC d’Angers, elle a l’envie d’éveiller et d’approfondir un travail sur la musicalité dansée. Essaie de ne jamais perdre de vue que la danse ressemble à nos humeurs, un rien la rendant imprévisible.
Création 2016 : Louis Pi XIV

William Bruet, plasticien. À grand renfort de noir et blanc et de géométrie, il joue avec l’anatomie humaine et crée des décalages spectaculaires. Détruire les normes, créer ses règles ; détruire le corps anatomique, créer un corps symbolique.

Caillou Michael Varlet, scénographe numérique. Il est à la fois danseur, photographe, vidéaste et travaille aussi pour le spectacle vivant, des expositions et du « mapping ». Primé pour certains de ses films, il est aussi directeur artistique de la compagnie WeNeeD’IT, fusion entre Arts Numériques et Danse.



Université de Toulon - http://www.univ-tln.fr/CP-1er-work-in-progress-Area-Diversion.html - comweb@univ-tln.fr