Logo SeaTech

[CP] Du sucre et de la paraffine pour lutter contre les coupures de courant et les émissions de gaz à effet de serre



Enseignant-chercheur à l’Université de Toulon, Claude Favotto travaille sur un système de stockage d’énergie écologique qui permettra de produire de l’électricité au moment le plus utile

Avec la fermeture de 20 réacteurs nucléaires, la France, d’ordinaire fortement exportatrice, se voit obligée d’importer du courant depuis les pays voisins. Réseau de transport d’électricité (RTE) n’excluant pas des coupures de courant cet hiver.

Pour Claude Favotto, enseignant-chercheur à l’Université de Toulon, le stockage de l’énergie thermique est devenue indispensable, tant du point de vue de la consommation que celui de la protection de l’environnement. Menées en partenariat avec des entreprises locales comme CRISTOPIA (leader mondial du stockage du froid) et EDF, ses travaux de recherches portent sur l’utilisation de matériaux écologiques ayant la faculté de stocker l’énergie thermique en grande quantité pour la restituer sous forme d’électricité au moment le plus utile. Des cuves de 1m3 ou 2m3, contenant du sucre ou de la paraffine, suffiraient à rendre une habitation autonome.

Le projet Steep (Stockage Thermique pour l’Eco-Efficacité des Procédés) est labélisé par le pôle de compétitivité CapEnergies et bénéficie d’un financement de l’Agence Nationale de la Recherche (ANR). La commercialisation d’un système de stockage est espéré à moyen terme avec plusieurs impacts majeurs : réduction de la demande d’énergie, effacement de la consommation électrique en période de pointe et, par conséquent, réduction des gaz à effet de serre.



Université de Toulon - http://www.univ-tln.fr/CP-Du-sucre-et-de-la-paraffine-pour-lutter-contre-les-coupures-de-2074.html - comweb@univ-tln.fr