Logo SeaTech

L’Université de Toulon et ses partenaires brésiliens face au réchauffement climatique



Le laboratoire PROTEE de l’Université de Toulon mène depuis plusieurs années des travaux de recherche au Brésil. L’État sud-américain cherche à mieux connaître la nature de ses sols afin de prévenir les effets du réchauffement climatique.

Stéphane Mounier, enseignant au département de chimie de l’UFR Sciences et Techniques et chercheur au laboratoire PROTEE de l’Université de Toulon, est actuellement à Sao Carlos (centre de l’état de Sao Paulo), dans le cadre d’un programme Ciencas Sem Fronteiras du CNPq (équivalent brésilien du CNRS). En collaboration avec le laboratoire d’instrumentation de l’organisme de recherche public sous tutelle du Ministère de l’Agriculture EMBRAPA, il cherche à développer un protocole de mesure rapide du carbone organique contenu dans les sols, principalement d’Amazonie. Un sol bien pourvu en matière organique offrira un milieu bien plus favorable au développement des cultures et moins sensible aux aléas climatiques. Un projet de trois ans prolongé d’une année pour lequel le chercheur toulonnais mènera des missions d’expérimentation et d’encadrement.

Depuis plusieurs années, Stéphane Mounier, Yves Lucas et Patricia Merdy collaborent avec le Brésil afin de mieux cerner les mécanismes de formation des sols du pays et les risques d’évolution de ses ressources (quantité, éléments, pollution…) face aux conséquences du changement climatique. C’est notamment le cas pour les lagunes du Pantanal dont un projet est développé depuis ce début d’année en partenariat avec l’EMBRAPA, l’Université de Sao Paulo et le laboratoire NUPEGEL, le LMTG de Toulouse et l’Université du Mato Grosso do Sul. Des missions de reconnaissances sont prévues en juillet et des prélèvements en septembre.

Deux autres projets de recherche pourraient bientôt voir le jour. Le premier sur l’effet du changement climatique et l’impact urbain sur les zones de mangrove et le second sur le rôle de la matière organique sur la formation et l’évolution des sols d’une région agricole du Minas Gérais.



Université de Toulon - http://www.univ-tln.fr/L-Universite-de-Toulon-et-ses-partenaires-bresiliens-face-au.html - comweb@univ-tln.fr