Logo SeaTech

Soutenance de thèse de Marine BERNOT - Laboratoire BABEL



Le Bureau des Études Doctorales a le plaisir de vous informer que

Madame Marine BERNOT

doctorante au laboratoire BABEL - EA 2649,rattachée à l’école doctorale 509 « Civilisations et Sociétés euro-méditerranéennes et comparées », sous la direction de Madame le Professeur émérite Dairine Ni Cheallaigh, soutiendra publiquement sa thèse en vue de l’obtention du doctorat "langues et littératures étrangères", sur le thème suivant :

« Ford Madox Ford (1873-1939) en quête d’identité :
chroniques et vagabondages impressionnistes »

Jeudi 06 juillet 2017 à 10h00, à l’Université de Toulon, Campus de La Garde, bâtiment Y, salle 002, Amphithéâtre Dumas,

devant un jury composé de :

Résumé :

Madox Ford est une des grandes figures, non seulement de la littérature d’expression anglaise, mais de la vie culturelle et artistique d’Europe occidentale dans le premier tiers du XXe siècle. Il est très lié à Henry James et à Conrad (avec qui il écrit trois romans), joue un rôle de premier plan comme éditeur et contribue au développement de l’impressionnisme littéraire et à l’instauration du « modernisme ». Cosmopolite par ses antécédents (anglais, allemand, français), grand voyageur partagé entre l’Angleterre, les Etats-Unis et la France (surtout la Provence, sa terre d’élection et Toulon), Ford est l’auteur d’une œuvre considérable qui compte plus de 80 ouvrages. Marine Bernot a choisi d’analyser plus particulièrement une dizaine de récits de souvenirs de toutes sortes et deux récits de voyage qu’il publie de 1905 à 1937. On y découvre toute une époque, un écrivain original et une personnalité d’une rare complexité – politiquement avancé, féministe et libertaire, écologiste avant la lettre, quelque peu visionnaire, un homme qui parle aux gens d’aujourd’hui.

Abstract :

Ford Madox Ford is one of the most important figures, not only of English literature but of the Western European cultural and artistic world of the twentieth century. Closely connected with Henry James and Joseph Conrad (with whom he wrote three novels in collaboration), Ford played a vital role as editor, contributor to literary impression and as pioneer of “modernism”. Cosmopolitan by birth (English, German, French), this tireless voyager, torn between England, the United States and France (especially Provence, his chosen domain and Toulon), Ford is the author of a voluminous sum of publications made up of more than 80 books and other items. The author of this thesis, Marine Bernot, has chosen to concentrate on a dozen or so memoirs covering the years going from 1904 to 1937, focusing particularly on two travel ‘novels’, Provence and The Great Trade Route. These works, which give an original insight into the first half of the twentieth century, introduce the reader to an original and complex personality – politically advanced, feminist, non-conformist, ecologist ahead of his times, visionary –, a man in harmony with contemporary preoccupations.



Université de Toulon - http://www.univ-tln.fr/Soutenance-de-these-de-Marine-BERNOT-Laboratoire-BABEL.html - comweb@univ-tln.fr