Logo SeaTech

Rencontres d’un cinquième type



Après la maquette en réalité augmentée, une chorégraphie contemporaine, une performance artistique et une déambulation dansée dans les rues de la ville, l’Université de Toulon propose à ses étudiants de co-réaliser un court-métrage. Le collectif marseillais Le Nomade Village, choisi dans le cadre de l’appel à projet de l’UTLN, cherche des volontaires

Six technocrates chargés de « fixer » les problèmes de l’Union européenne prennent la route. La voiture tombe en panne. En panne d’Europe. La tension entre les protagonistes monte à mesure que la réparation fait débat. Certains rejettent cette 4L allégorique, d’autres se sentent oubliés et d’autres encore tentent de la sauver quoi qu’il en coûte. Les coups du temps s’accumulent sur la carrosserie, les émotions filent et l’absurde est roi. Les personnages finissent crachés par la mer. Les voici accoutrés de vêtements inadaptés, propageant autour d’eux des mots sortis d’un étrange accessoire, déambulant dans la ville, le port, les campus de l’Université de Toulon…

This is (not) Europe est un spectacle réalisé par le collectif marseillais Le Nomade Village, en partenariat avec le théâtre Massalia dans le cadre du projet Platform Shift+ *.

« Il pose la question du rapport entre l’Europe et ses habitants, met en image l’immense distance qu’il y a entre l’utopie européenne et ses usagers », expliquent Virginie Coudoulet-Girard et Philippe Domengie, fondateurs et directeurs artistiques du collectif. Non pas une critique acerbe de l’institution européenne mais une déclaration d’amour désespérée mise en scène dans une chorégraphie poétique et ubuesque. Les technocrates tombent les masques, en ramassent d’autres, deviennent tour à tour citoyen, politique, migrant, entament une nouvelle danse. « Nous rejouons la Comédie humaine. »

Choisis par l’Université de Toulon dans le cadre de son appel à projet artistique, les membres du Nomade Village proposent aujourd’hui aux étudiants de l’UTLN de réaliser un projet parallèle à This is (not) Europe. Un court-métrage qui s’inspirerait de leur dernière création, possible pilote d’une série.

« Nous aimerions qu’à terme, ce projet soit perçu comme une bible transmédia qui poserait les bases d’un univers, dans laquelle n’importe qui pourrait piocher les idées et les développer à sa guise : en film, en musique, en BD…. »

Étudiants co-créateurs

Comme lors des précédentes œuvres développées à l’UTLN (Habiter sa ville, La Profondeur de la légèreté, Si Seulement on voyait ce que l’on fait, Area Diversion), les étudiants sont encouragés à participer activement au projet, non pas comme simples exécutants mais bien comme co-créateurs. Si des rôles seront proposés au lancement du projet, d’autres seront créés à mesure que les idées fuseront, que le court-métrage prendra forme. Tous les étudiants sont les bienvenus, quel que soit leur filière, compétences, nationalité ou point de vue sur l’Europe.

« Nous aimons travailler sur le décalage entre le corps et l’esprit, il nourrit l’absurde dont nous nous abreuvons pour alimenter nos créations, relèvent Virginie Coudoulet-Girard et Philippe Domengie. Plus les étudiants s’impliqueront intimement avec le projet, plus il restera une trace qui contribuera à refléter les codes et attentes culturelles de cette génération ».

Des postes de régisseurs, intendants, producteurs, scénaristes ou encore costumiers sont également à pourvoir et la migration en cours de projet, d’une fonction à l’autre encouragée.

Le Nomade Village se définit lui-même comme un laboratoire de recherches artistique et technique, un manipulateur de danse contemporaine, de théâtre, d’image, de musique et de programmation pour construire un imaginaire mêlant espaces virtuels et temps réels en extérieur. Le court-métrage prendra pour décors la ville de Toulon et les campus de l’Université, la plateforme audiovisuel Telomedia pour l’utilisation d’effets spéciaux mais également les équipements de pointes des laboratoires de recherche.

Virginie Coudoulet-Girard et Philippe Domengie viendront à la rencontre des étudiants de l’UTLN durant le temps fort de la rentrée « Ça Bouge à l’UTLN » le 5 octobre, à midi sur le campus de La Garde, dans l’après-midi sur le campus de Toulon. L’occasion de rencontrer les artistes, d’échanger avec eux et, pourquoi pas, de monter en voiture ?

* Projet européen de coopération à grande échelle composé de 11 partenaires de 9 pays – dix théâtres, tous reconnus comme des leaders nationaux dans le domaine du théâtre pour les jeunes et une université.

Curieux d’en savoir plus sur la réalisation du court-métrage ?
Venez aux rencontres avec le collectif Le Nomade Village, jeudi 5 octobre 2017



Université de Toulon - http://www.univ-tln.fr/Rencontres-d-un-cinquieme-type.html - comweb@univ-tln.fr