Logo SeaTech

Soutenance d’HDR de David REYMOND - Laboratoire i3M



Le Bureau des Études Doctorales a le plaisir de vous informer que

Monsieur David REYMOND

Maître de conférences, rattaché au laboratoire I3M soutiendra publiquement son mémoire d’Habilitation à Diriger des Recherches sur le thème

« Médiations intellectives »

Le jeudi 23 novembre 2017 à 09h30 à l’Université de Toulon, Campus Porte d’Italie - bâtiment Pi- Amphi BA 510,

devant un jury composé de :

Examinateurs

Rapporteurs

L’internet étend notre monde, l’autonomie du réseau le rend comparable à un organisme vivant qui associe humains et non humains, associations que l’hypertexte retranscrit, que le web mémorise. L’écosphère est le témoin et quelquefois la manifestation des identités, des organisations, des diasporas, de la culture, etc. Les notions actuelles et centrales des Sciences de l’Information et de la Communication (SIC) y sont présentes.
En appui sur des données numériques devenues nécessaires (en tant que matériau, le lien avec les SIC se pose sur son extension pour porter directement ces travaux au cœur des humanités digitales. Le couplage incontournable (information, fonction de médiation) réunit en premier lieu information et communication. Tout élément de construction de l’émergence informationnelle se retrouve dans ce couple (information, fonction de médiation) qui transporte, seul, les éléments de son herméneutique. Des artefacts se posent ainsi en médiateurs pour libérer un niveau informationnel nouveau. Artefacts extensibles, ouverts, partageables et adaptables à souhait sur des phénomènes informationnels et communicationnels pas forcément compliqués mais d’envergures. Ces dispositifs permettent le passage à l’échelle des mégadonnées (big data), et ouvrent enfin la perspective d’études scientifiques inédites en adressant la complexité informationnelle humaine non plus par une limitation à un point de vue circonstancié par un cadre spécifique mais par le « statistiquement vrai » ou « fortement probable » des sciences naturelles.
L’anthropocène devient alors une source de captas potentiels propres à alimenter une nouvelle forme de documentation d’événements informationnels et communicationnels. L’enjeu scientifique en est l’inscription des pratiques des humanités digitales au sein des SIC, pratiques qui dépassent la simple donnée informative pour s’attacher aux modalités de production : les médiations intellectives adressent les mégadonnées en général (ouvertes ou pas). Réciproquement, la captation d’événements ouvre à la reconstruction d’unités libérant la perspective d’analyse comparée sur des élaborations de références normalisées.
En application directe, la documentation brevet est une source majeure de l’intelligence compétitive. Apprendre à utiliser cette documentation brevet est un enjeu de taille tant au niveau sociétal, qu’au niveau de la recherche. Sa complexité impose une médiation nécessaire qui est posé ici en enjeu de recherches en SIC.
Les outils de médiation de l’artefact P2N se positionnent comme une gamme de construction de moyens de pilotage sémiotiques rendant concrètes les relations qu’entretiennent open data, datamining et algorithmique. Le volume et la dynamique des documents brevets constituent un flux documentaire de données structurées, faciles à appréhender. Pourtant, fouiller et extraire de l’information pertinente en regard de problématiques très variées demeure encore d’une difficulté majeure.
P2N offre une gamme d’outils modulaires et open-source, facilement dérivables et exploitables : des artefacts de médiation pour l’analyse des documents brevets. La modularité permet la mise en œuvre de chaînes de traitements spécifiques (d’autres fonctions de médiation) à un contexte particulier (organisation, entreprise, collectivité territoriale...).
Ainsi, au-delà de la documentation d’un domaine technologique particulier, de l’analyse compétitive (qui travaille sur quoi, avec qui et pour qui avec quelle expertise), P2N peut être utilisé pour la production de corpus documentaires, ainsi que les chaînes de traitement spécifiques pour leur analyse. Ce peut être, par exemple, pour la construction de perspectives historiques de l’étude de l’évolution technologique d’un domaine, ou bien l’élaboration d’une biographie, etc. Les différents traitements sont ouverts depuis la captation de la source brevet, leur exploration jusqu’à la présentation des résultats obtenus. Chacune de ces chaînes est ré-exploitable afin de pouvoir procéder à une contextualisation propre à des questionnements d’intelligence économique, en phase avec la dynamique informationnelle générale et la dynamique organisationnelle interne s’adaptant aux multiples usages de la veille.



Université de Toulon - http://www.univ-tln.fr/Soutenance-d-HDR-de-David-REYMOND-Laboratoire-i3M.html - comweb@univ-tln.fr