Logo SeaTech

Soutenance de thèse de Martine BALDINO PUTZKA - Laboratoire i3M



Le Bureau des Études Doctorales a le plaisir de vous informer que
Madame Martine BALDINO PUTZKA

Doctorante au laboratoire i3M, Information, Milieux, Médias, Médiations – EA 3820, rattachée à l’école doctorale 509 « Civilisations et Sociétés euro-méditerranéennes et comparées », sous la direction de Monsieur Eric BOUTIN, professeur des universités à l’université de Toulon, soutiendra publiquement sa thèse en vue de l’obtention du doctorat en Sciences de l’Information et de la Communication, sur le thème suivant :

« Cyberlangue et ritualités numériques »

Mercredi 13 décembre 2017 à 14h00 à l’université de Toulon, campus de La Garde, IUT, salle des Commissions,

devant un jury composé de :

Résumé :

Ce travail étudie l’impact de la cyberlangue, induite par le développement des technologies de l’InfoCom, sur les situations de communication médiatisée, jusqu’à la ritualisation des interactions sur les dispositifs sociotechniques.

Ce travail mobilise un pluralisme théorique et méthodologique, une approche quantitative et typologique. Il s’appuie sur un terrain de données nativement numériques sur un forum de discussion en ligne, dans le domaine de la téléréalité.

En appui sur les concepts de langue et langage, réduction de l’incertitude, cyberlangue, dispositif, communauté, réseau, rites et ritualités, et sur les théories de la conversation, du lien social, du lien rituel, de la « posture intentionnelle » et les rites d’interaction en ligne, une étude exploratoire permet d’identifier des procédés d’écriture élaborés et créatifs et d’établir une typologie enrichie des marqueurs de la cyberlangue.

Dans une enquête, la confrontation des usages aux représentations permet de comprendre la perception de la cyberlangue par les internautes.

Dans les micro-communautés identifiées par la mesure des interactions, la présence des interacteurs, le poids et la concentration des marqueurs cyberlangue et la polarité du discours interactionnel, l’étude de situations rituelles permet d’identifier une typologie de rites d’interaction associés à certains marqueurs cyberlangue et de corréler les potentialités de pacification de la cyberlangue aux intentionnalités de distanciation et de compensation des interacteurs, dans une dynamique de coconstruction pour le maintien du lien social.

Abstract :

This study examines the impact of cyberlanguage, induced by the development of InfoCom technologies, on mediated communication situations, up to the ritualization of interactions on socio-technical devices.

This work mobilizes a theoretical and methodological pluralism, a quantitative and typological approach. It relies on a native digital data field on an online discussion forum, in the field of reality show.

In support of the concepts of language, reduction of uncertainty, cyber-language, device, community, network, rites and rituals, and the theories of conversation, social bond, ritual bond, "intentional posture" and online interaction rites, an exploratory study identifies elaborate and creative writing processes and establishes an enriched typology of cyberlanguage markers.

In a survey, the confrontation of uses with representations makes it possible to understand the perception of the cyberlanguage by Internet users.

In the micro-communities identified by the interactions measurements, the presence of interactors, the weight and concentration of cyberlanguage markers and the polarity of the interactional discourse, the study of ritual situations makes it possible to identify a typology of associated interaction rituals to certain cyberlanguage markers and to correlate the pacification potential of the cyberlanguage with the intentional distancing and compensation of the interactors, in a dynamics of coconstruction for the maintenance of the social bond.



Université de Toulon - http://www.univ-tln.fr/Soutenance-de-these-de-Martine-BALDINO-PUTZKA-Laboratoire-i3M.html - comweb@univ-tln.fr