Logo SeaTech

Soutenance de thèse de Edmond BOU DAGHER - Laboratoire IMSIC



Le Bureau des Études Doctorales a le plaisir de vous informer que

Monsieur Edmond BOU DAGHER

Doctorant au laboratoire Institut Méditerranéen des Sciences de l’Information et
de la Communication-IMSIC (anciennement I3M) – EA 4262, rattaché à l’école doctorale 509 « Civilisations et Sociétés euro-méditerranéennes et comparées », sous la direction de Monsieur Michel Durampart, professeur des universités à l’Université de Toulon et Monsieur Joseph Moukarzel, professeur à l’université d’Antonine au Liban,

soutiendra publiquement sa thèse en vue de l’obtention du doctorat en Sciences de l’Information et de la Communication, sur le thème suivant :

« La Citoyenneté Libanaise aux prises avec les médias, nouveaux et traditionnels, face aux conflits religieux et communautaires ; une amplification ou une réduction des fractures ? »

Jeudi 08 mars 2018 à 14h à l’université de Toulon, campus Porte d’Italie, bâtiment COUDON, salle CO 315

devant un jury composé de :

Résumé :

Notre thèse se présente sous le titre : « La citoyenneté libanaise aux prises avec les médias, nouveaux et traditionnels, face aux conflits religieux et communautaires ; une amplification ou une réduction des fractures ? ». Notre thèse est avant tout une question posée sur le pluriculturalisme qui constitue la société libanaise, qui la spécifie, et qui représente une richesse socioculturelle et sociopolitique qui intéresse les Sciences de l’information et de la communication. Les médias audiovisuels, électroniques (sites web, journaux électroniques, blogs internet, etc.) seront la source susceptible d’alimenter toutes ces facettes culturelles, politiques, économiques, ethniques, religieuses, etc.

Depuis longtemps la réalité confessionnelle politisée libanaise est imprégnée plus ou moins sensiblement par les médias traditionnels, et récemment les nouveaux médias ou sites web.

La structure libanaise de la citoyenneté serait basée en priorité sur quatre conditions fondamentales : communauté, médias, citoyens, Etat. Le citoyen libanais appartient par nature à une communauté dans laquelle il est lié aux autres par les liens de la religion et de la confession, ce qui donne au Libanais un sentiment particulier d’appartenance identitaire. De ce fait, cette communauté religieuse, cherche toujours à s’auto – défendre et à s’exprimer afin de préserver son existence et sa continuité, et les médias peuvent jouer un rôle majeur en ce sens : chaque communauté possède son média qui constitue son porte – parole. C’est ainsi, que la communauté médiatisée avec tous ses rites et convictions politico – communautaires, occupe le premier rang des préoccupations des Libanais, alors que les principes citoyenneté – Etat pour un grand nombre de Libanais, occupent un rang secondaire.

C’est dans ce domaine que nous allons analyser au cours de notre recherche, le versant contemporain de l’opinion publique grâce au regard des technologies numériques et digitales, de la communication médiatisée, ainsi que la vision politico-sociale présentée par les quotidiens.

Abstract :

The title of our thesis is : “The Lebanese citizenship grappling with the new and traditional Medias, facing religious and community conflicts ; amplifications or reductions of fractures ?” Our thesis in the first place is a question asked about multiculturalism which constitutes the Lebanese society, specifies it, and represents sociocultural and sociopolitical wealth which interests the Information and Communication Sciences. The Audiovisual and Electronic Media (Web Sites, Electronic Newspapers, Internet Blogs, etc.) will be the source likely to feed all these cultural, political, economic, ethnic and religious faces.

Since a long time, the Lebanese politically confessional reality is more or less impregnated by the traditional Media, and recently the new Media or Web Sites.

The Lebanese structure of citizenship would be based in priority on four fundamental conditions : Community, Media, Citizen and State. The Lebanese Citizen belongs by nature to a community in which he is bound to others by bonds of religion which gives the Lebanese a particular feeling of identity. Thereby, the religious community, always seeks to defend itself and to express itself in order to preserve its existence and its continuity, and this is done by the Media : each community has its own media, which is its spokesperson. Thus, the community mediatized with all its rites and political-community convictions occupy the forefront of Lebanese concerns. While the principles of citizenships and state for a large number of Lebanese occupy the secondary rank.

It is in this area that we will analyze during our research the contemporary face of public opinion possibly enlightened by the new technology of communication, the opinion mediatized as well as the politico-social vision presented by the daily newspapers.



Université de Toulon - http://www.univ-tln.fr/Soutenance-de-these-de-Edmond-BOU-DAGHER-Laboratoire-IMSIC.html - comweb@univ-tln.fr