Logo SeaTech

Sphyrna Odyssey 2019 : l’Université de Toulon repart à la découverte des cétacés



Après avoir sondé les cachalots du sanctuaire Pelagos, la mission Sphyrna Odyssey continue son exploration des fonds marins plus au large de la Méditerranée sous la direction scientifique d’Hervé Glotin, Professeur des universités et chercheur au laboratoire LIS du CNRS et de l’Université de Toulon.

La mission Sphyrna Odyssey 2019 a débuté, le 20 septembre avec l’équipe DYNamiques de l’Information (DYNI) du LIS, pour 3 mois, dans un vaste espace maritime situé entre Gènes et les Baléares. Elle est dédiée principalement au suivi bioacoustique des cétacés et à la collecte d’une large gamme de données scientifiques.

Les algorithmes de DYNI en intelligence artificielle et de suivi 3D de la mégafaune sont adaptés sur 1 catamaran et 2 drones Sphyrna - les plus grands civils existants ! – équipés des antennes acoustiques des chercheurs. La carte son haute vélocité (384 kHz Fe x 5) a été conçue par la plateforme technologique SMIoT de l’Université de Toulon. C’est la première fois qu’un dispositif d’une telle ampleur est mis en place pour une mission océanographique en acoustique passive.

« Nous partons sonder les abysses par acoustique passive, classer les formes d’onde biosonar par apprentissage neuronal de représentation ou par ondelette, et suivre les plongées en 3D des grands cétacés à -1000m, explique Hervé Glotin. Ce sont les premières masses de données acoustiques haute définition sous-marines acquises depuis des drones de surface. Les cétacés sont nos ambassadeurs des abysses, ils nous renseignent sur ce monde méconnu. »

Soutenue par la Fondation Prince Albert II de Monaco, les Exploration de Monaco, l’ACCOBAMS, le Ministère de l’Environnement italien, et de nombreux autres partenaires opérationnels d’envergure, la mission Sphyrna Odyssey 2019 s’inscrit dans la suite logique de la mission 2018 qui a permis - pour la première fois au monde ! - de calculer les trajectoires de plongée de cachalots par acoustique passive.

L’objectif final est la mise en œuvre inédite, sur tous les océans, d’une constellation de drones navals destinés à une meilleure connaissance des espaces maritimes. L’exploration se poursuivrait aux Antilles en 2020, au Pacifique Nord en 2021 et en Polynésie en 2022.

Mi-novembre, sur le campus de La Garde de l’Université de Toulon, Hervé Glotin a rassemblé des experts en cétologie - notamment François Sarano et le Professeur Gianni Pavan - durant le workshop “Learning on Abyssal & Near-Field Cetaceans Massive Recordings” dédié à montrer l’apport des algorithmes en Intelligence artificielle pour la connaissance des océans.

Détails, actualités, vidéo :

http://sphyrna-odyssey.com

A découvrir :
http://www.univ-tln.fr/L-UTLN-a-l-ecoute-des-cachalots-du-sanctuaire-Pelagos.html

https://www.youtube.com/watch?v=L2OUXAfqxd0&feature=youtu.be



Université de Toulon - http://www.univ-tln.fr/Sphyrna-Odyssey-2019-l-Universite-de-Toulon-repart-a-la-decouverte.html - comweb@univ-tln.fr