Logo SeaTech

Le bruit en mer : développement des activités maritimes et protection de la faune marine



Conscients des enjeux liés à la pollution sonore – désormais intégrée aux études d’impact environnementale au même titre que les autres sources de pollution –, Frédéric Schneider et Hervé Glotin, enseignants-chercheurs à l’Université de Toulon, ont organisé un colloque, en juin 2021, destiné à susciter des interactions entre membres de cette « communauté ». L’ouvrage publié à la suite, Le bruit en mer, fait une synthèse de l’état de la recherche en vue de mesurer les efforts qui restent à déployer.

« Contrairement à ce que l’on a longtemps pensé, le monde sous-marin n’est pas le monde du silence et les sons constituent une source d’informations essentielles pour les animaux marins. » constate Annick Girardin, ministre de la Mer, dans sa préface.

La pollution sonore représente une préoccupation croissante des administrations, françaises et étrangères, et des organisations internationales (Nations unies, Organisation maritime internationale, Union européenne, Sanctuaire Pelagos). La société civile s’est également emparée de la question (ONG œuvrant pour la protection de l’environnement), de même que les acteurs économiques porteurs de solutions technologiques.

Forte de ce constat, l’Université de Toulon a souhaité réunir différents représentants de la « communauté » le temps d’un colloque destiné à susciter des interactions interdisciplinaires entre chercheurs, autorités administratives, membres de la société civile et acteurs économiques en vue de dégager des solutions pour concilier développement des activités maritimes et protection de la faune marine.

Publié le 31 mars dernier à la suite de ces rencontres, l’ouvrage co-dirigé par Frédéric Schneider, Maître de conférences et membre du laboratoire CERC de l’Université de Toulon, et Hervé Glotin, Professeur des universités et membre du laboratoire LIS du CNRS et de l’UTLN, dresse un état de la recherche sur le bruit en mer — sous-marin et en surface — et ses effets sur la faune marine en vue de mesurer les efforts qui restent à déployer pour réduire les émissions acoustiques d’origine anthropique et limiter leurs impacts sur le milieu marin. Cette synthèse a mobilisé une trentaine de spécialistes reconnus pour leur expertise et formant une communauté d’acteurs issus d’horizons divers, mués par le souci de protéger le milieu marin de cette forme de pollution complexe à saisir. Ce livre est destiné aux scientifiques, chercheurs, étudiants et enseignants, ainsi qu’aux techniciens et acteurs, publics, privés et de la société civile, impliqués ou intéressés par la question du bruit en mer.

« L’administration durable de la mer implique une forte capacité d’anticipation de son évolution, de manière à en planifier et à en réglementer les usages. Atteindre cet objectif suppose le développement d’une connaissance scientifique résolument finalisée, visant à la production de solutions. Elle repose également sur une stratégie qui favorise les synergies entre les mondes des sciences, de l’industrie, du droit et de l’économie. Dans ce contexte, l’état des connaissances et de la réglementation présenté dans cet ouvrage forme une contribution indispensable à l’émergence de solutions. Il illustre parfaitement la puissance des approches pluridisciplinaires. » conclut la Ministre.



Université de Toulon - https://www.univ-tln.fr/Le-bruit-en-mer-developpement-des-activites-maritimes-et-protection.html - comweb@univ-tln.fr