Logo SeaTech

Deux élèves de SeaTech entrepreneurs lancent leur gamme de vêtements sportifs écoresponsables



Sandra Huon et Valentin Garcin ont créé Triloop pour permettre aux sportifs d’allier performances et protection de l’environnement. Ouverte jusqu’au 30 juin, leur campagne de crowdfunding permettra de lancer la production de t-shirts et de financer l’élaboration de nouveaux produits.

L’industrie du textile est la seconde plus polluante au monde avec 1,2 milliards de tonnes de CO2 rejetées, 500 000 tonnes de plastiques déversées dans les océans tous les ans et 4% des ressources mondiales disponibles en eau potable utilisées.
C’est en partant de ce constat que Sandra Huon et Valentin Garcin, élèves ingénieurs à SeaTech et triathlètes avertis, ont décidé de lancer leur propre gamme de vêtements de sport écoresponsables.

Un premier t-shirt de running a vu le jour. Décliné en version femme ou homme, il est réalisé à 92% en polyester recyclé à partir de vieux vêtements, de chutes de l’industrie textiles ou de bouteilles en plastique réduits en granulés puis fondus en fil et retissés pour garantir un vêtement souple, résistant et respirant. La performance ne cédant rien au confort et au geste environnemental.
Les deux étudiants ont également fait le choix du circuit court dans le process de fabrication : la découpe est effectuée à La Farlède et les coutures sont réalisées à Signes.

Le projet a pris forme grâce au programme des Entrep’ puis au pôle PEPITE Paca-est de l’Université de Toulon qui accompagnent les étudiants dans leur projet de création d’entreprise. Trois autres étudiants ont depuis rejoint l’entreprise Triloop : Alizé Ryckeboer qui a designé le t-shirt, Alan Bonmort, rédacteur web et Axel Forestier, étudiant UX/UI designer à l’UFR Ingémédia de l’Université de Toulon.

Sandra et Valentin ont déjà investi près de 10 000 euros en fonds propres dans cette entreprise, mais les deux étudiants ont besoin d’un coup de pouce supplémentaire pour pouvoir lancer la production de leur premier stock.
Une campagne de crowdfunding est ouverte depuis le 28 mai avec un premier pallier situé à 6 000 euros. Au-delà, le financement permettra de créer de nouveaux articles : des shorts et des chaussettes ou encore les gammes cyclisme, natation et trifonctions. De nouvelles couleurs sont aussi à l’étude. Les prototypes sont actuellement testés par une douzaine de sportifs de haut niveau, dont Antoine Méchin, champion du monde AG Ironman.

Pour les soutenir, c‘est ici  : https://fr.ulule.com/triloop/



Université de Toulon - https://www.univ-tln.fr/Deux-eleves-de-SeaTech-entrepreneurs-lancent-leur-gamme-de-vetements.html - comweb@univ-tln.fr