L’UTLN à la conquête de l’Ouest

Depuis la nomination d’une chargée de mission « monde anglophone », l’Université de Toulon multiplie les contacts avec des universités américaines dans le but de formaliser de nouveaux partenariats

Macon, Géorgie

Depuis le début de l’année 2016, le Service des Relations Internationales (SRI) a déjà reçu quatre délégations américaines sur le campus de La Garde. Un premier contact a notamment été formalisé avec la Mercer University (Macon, Géorgie) le 2 décembre dernier. À cette occasion, Anna Weaver, Maître de conférences en français et Bryant Harden, coordinateur des programmes d’étude à l’étranger, ont pu rencontrer des étudiants américains, recueillir leur sentiment sur l’UTLN et découvrir les campus de La Garde et de Toulon.

Prescott, Arizona

Fin mai, suite à une requête de Cindy Greenman, responsable du programme en juricomptabilité et investigation des fraudes à la prestigieuse Université Embry-Riddle (Prescott, Arizona), l’UTLN a accueilli une délégation de 25 étudiants et 3 enseignants spécialisés dans l’aéronautique. Dans le cadre de leur formation, ces étudiants ont effectué une croisière de trois semaines ponctuée d’étapes universitaires : Izmir, Athènes, Venise, Gênes, Toulon et Barcelone. L’objectif étant de leur enseigner les règles de comptabilité européenne et d’audit ainsi que les aspects culturels et éducatifs de chaque pays visité. Après un petit déjeuner au SRI, les membres de la délégation américaine ont été reçus à l’IUT où ils ont pu découvrir les formations prodiguées puis échanger avec les étudiants de la classe européenne et enseignants toulonnais autour de plats typiques préparés spécialement. Cette 1re rencontre pourrait être le début d’une aventure prochaine entre l’UTLN et l’Université d’Embry-Riddle qui offre également des formations en Gestion et Administration, Mathématiques, Lettres, etc.

San Diego, Californie

En avril, l’UTLN a reçu, pendant une journée, Christine Jensen, du Technology Career Institute au MiraCosta College (Oceanside, Californie) qui souhaitait s’inspirer du système éducatif français, visiter les installations et infrastructures de l’UTLN - notamment techniques - en rapport avec les « Blue Tech ». À cette occasion, des pistes de coopération en formation, FTLV, recherche et valorisation ont été explorées.
En tant que membre du Pôle Mer Méditerranée, l’UTLN a participé à l’accueil, en mars dernier, de membres du cluster « The Marine Alliance » - dont fait partie le MiraCosta College - sur le nouveau site de la DCNS, implanté au cœur du Technopôle de la Mer, à Ollioules. Composé d’entreprises et organisations liées à l’industrie maritime, il représente 14 secteurs d’activités incluant l’aquaculture, la désalinisation, les technologies de l’eau, la construction navale, la sûreté et la sécurité maritime, la plaisance, la biomédecine et les sciences de la mer.
Depuis plusieurs années, le Pôle Mer Méditerranée s’investit sur les Etats-Unis. Plus particulièrement en Californie qui est considérée comme un territoire d’excellence dans le domaine maritime. Afin de s’inscrire davantage dans cette dynamique, l’UTLN a également participé à l’accueil, en septembre, d’une délégation californienne du cluster “BIOCOM” dans le cadre de la “South Bio Alliance”, un consortium de partenaires, piloté par l’ARII PACA, et auquel appartient la CCI Var Agence de Développement Economique pour le Var.

Auburn, Alabama

L’UTLN et l’Université d’Auburn (Alabama) ont récemment signé un accord prévoyant l’échange d’étudiants Après avoir accueilli durant trois semaines, en mars, Diana Eidson, Maître de conférences en Anglais – elle a enseigné un cours de civilisation aux étudiants de la licence 3 LLCE – l’UTLN recevra un autre enseignant d’Auburn au sein de l’UFR Lettres et Sciences humaines. Un enseignant de Lettres devraient à son tour donner des cours en Alabama.
Avec 28 290 étudiants, l’Université d’Auburn est l’une des plus importantes de son État. Selon l’U.S. News & World Report, elle est classée parmi les meilleures universités publiques du pays et son taux de sélectivité est parmi les plus élevés. Auburn est également particulièrement célèbre pour son équipe de football américain, les “Tigers”, qui a remporté le Championnat National en 2010. Elle possède en outre des équipements sportifs dernière génération pour former les athlètes américains et internationaux aux Jeux Olympiques. Frédéric Bousquet et nombre de nageurs français s’y forment d’ailleurs régulièrement.