L’Université de Toulon invite collégiens et lycéens à faire de la science

Cette année encore, collégiens et lycéens varois se sont affrontés sur le campus de La Garde autour d’une joute scientifique. L’UFR Sciences et techniques organisait la 11e édition du concours « Faites de la science ».

Le bâtiment T’ de l’Université de Toulon n’avait plus connu pareille ébullition depuis… 365 jours. Chaque année, l’UFR Sciences et techniques de l’Université de Toulon (UTLN) y organise la phase locale de « Faites de la science ». Un concours national qui oppose collégiens et lycéens autour d’une joute scientifique. Amicale mais relevée, les élèves montrant d’étonnantes aptitudes pour leur âge.

L’objectif affiché est de développer l’intérêt des jeunes pour les sciences par la réalisation de projets concrets et attrayants, susciter leur curiosité et leur enthousiasme pour les études scientifiques, développer leur culture. Signe de l’intérêt grandissant pour ce concours, c’est la première année que l’UTLN n’a pas pu satisfaire toutes les demandes et a dû sélectionner les participants sur dossier.

Un niveau toujours plus élevé

Réunis dans les salles de cours de l’UFR Sciences et techniques, collégiens et lycéens ont présenté leurs expériences scientifiques ou technologiques à un jury composé d’enseignants, d’enseignants-chercheurs et de personnels techniques de la composante de l’UTLN. Ces derniers n’ont d’ailleurs pas hésité à poser des questions complexes, repoussant sciemment les jeunes chercheurs dans leurs retranchements.

« C’est parfois une déformation professionnelle mais ce n’est jamais pénalisant. Au contraire, ça leur permet de prendre un peu de recul sur leur travail et si leur réponse est pertinente alors cela devient un bonus au moment de délibérer, explique Jean-Luc Caccia, directeur de l’UFR Sciences et techniques. Nous sommes très contents du niveau affiché cette année : non seulement il ne cesse de progresser mais il y a également une grande diversité de thématiques. »


Si en 2015, ce sont les élèves du collège Montenard (Besse-sur-Issole) qui ont remporté le concours, cette fois ce sont les terminales du lycée Raynouard (Brignoles) et leur projet de souris autonome qui ont séduit le jury.
Ils décrochent le prix de l’Université, passeport pour la finale nationale qui se déroulera le 27 mai sur le campus Santé et innovations de l’université Jean Monnet de Saint-Etienne, sous la conférence des doyens et directeurs des UFR scientifiques des universités.

Classement complet :

Premier :

  • lycée Raynouard (classe de terminale/Brignoles) : souris autonome

Deuxième :

  • lycée Jean Aicard (première/Hyères) : cette matière molle qui fait « tourner la tête » à la lumière

Troisième :

  • collège Louis Clément (4e-3e/Saint-Mandrier) : cuiseur solaire

Quatrième ex æquo :

  • collège Gustave Roux (6e/Hyères) : top modèles
  • lycée Maintenon (2nd/Hyères) : Rosetta
  • lycée Raynouard (terminale/Brignoles) : l’alu de Raynouard
  • collège Frédéric Mistral (4e/Bormes-les-Mimosas) : arrosage intelligent
  • collège Les Chênes (6e à 3e/Fréjus) : nouvelles technologies et économies d’énergie
  • lycée de Costebelle (2nd et terminale/Hyères) : police scientifique
  • collège Pierre de Coubertin (6e à 4e/Le Luc) : l’arroseur arrosé

Photos (cliquez sur les images pour lancer le diaporama)