La Marine nationale ouvre les portes de sa réserve opérationnelle aux étudiants

L’Université de Toulon et la Marine nationale ont signé une convention favorisant le recrutement d’étudiants dans la réserve opérationnelle. Le partenariat comprend notamment l’établissement d’emplois du temps adaptés, la reconnaissance de l’engagement étudiant et une antenne d’information sur le campus de La Garde.

La réserve opérationnelle des Armées est, depuis les attentats de 2015 et 2016, largement ouverte aux jeunes sans passé militaire dans le cadre de la Garde nationale. Complément indispensable de l’armée active, elle propose aux Français âgés de 17 ans et plus de participer à la sécurité du territoire. Dans ce cadre, la Marine nationale recrute 600 réservistes en 2018. Toulon, premier port militaire européen, contribue largement à cette offre avec des emplois de tous niveaux dans des domaines divers.

« Parmi les jeunes Français auxquels la réserve est ouverte, la Marine doit pouvoir compter dans la durée sur une ressource de proximité de qualité, affirme le Capitaine de vaisseau Benoît Courau, chef du bureau des réserves de la Marine nationale. Elle s’est donc naturellement rapprochée de l’Université de Toulon avec laquelle elle entretient déjà des relations fondées sur une communauté d’intérêts autour de la mer et de la jeunesse ». Plusieurs étudiants et enseignants de l’UTLN, notamment, sont réservistes.

Ces dernières années, des partenariats ont été signés avec La Marine nationale, Naval group, l’IHEDN et le Parc National de Port-Cros afin de resserrer les liens entre les enseignants-chercheurs et ces acteurs de l’économie varoise, permettre une meilleure insertion professionnelle des étudiants et bénéficier de l’expérience de terrain de professionnels afin que l’Université adapte ses enseignements aux besoins réels des entreprises.

Priorité à la réussite des étudiants de licence

Pour le Président Éric Boutin, la signature de cette convention visant à favoriser le recrutement d’étudiants – ceux du cycle de licence en particulier - dans la réserve opérationnelle doit contribuer à leur réussite.

« On sait qu’une personne engagée est une personne qui se dépasse, donne le meilleur d’elle-même, qu’elle a une motivation à toute épreuve. Cet engagement peut prendre différentes formes : associative, humanitaire, syndicale ou politique. On recherche cet engagement de nos étudiants et ce pour deux raisons, souligne Éric Boutin, Président de l’UTLN : il favorise non seulement l’employabilité de nos jeunes. De plus en plus, au-delà du diplôme, ce qui fait la force d’une candidature, c’est la conviction, c’est l’engagement que le candidat aura eu dans des activités extra-universitaires. Mais l’engagement favorise aussi la réussite. »

Avec ce partenariat, la Marine nationale s’engage à faciliter l’accès et le parcours des étudiants volontaires dans la réserve opérationnelle, en tenant compte des contraintes de leurs études et de la vie étudiante. De son côté, l’Université de Toulon reconnaît et encourage l’engagement de ses étudiants dans la vie associative, sociale, citoyenne ou professionnelle par une bonification pouvant aller jusqu’à 0,5 points sur la moyenne générale annuelle, une dispense de stage ou d’enseignement. Une antenne dédiée à l’information sur la réserve opérationnelle sera installée sur le campus de La Garde.


Crédits photos : Marine nationale