La ministre de la Justice félicite les étudiants de droit dracénois

En déplacement à Draguignan pour l’inauguration du nouvel établissement pénitentiaire, Nicole Belloubet en a profité pour rencontrer les étudiants de la Faculté de droit.

À cette occasion, elle leur a rappelé son attachement au développement de sites universitaires dans les villes en capacité d’accueillir des étudiants. Selon la Garde des Sceaux, les taux de réussites y sont « souvent meilleurs » que dans les grandes universités du fait d’effectifs plus réduits. Les enseignants y sont plus proches et plus accessibles.

Professeur des universités émérite de Droit public et ancienne rectrice des académies de Limoges et Toulouse, Nicole Belloubet a également exhorté les étudiants dracénois à « aiguiser votre curiosité pour laisser tous les possibles ouverts. Vous allez vous aiguiller vers un parcours progressivement (…). Dites toujours « oui » à ce qui vous arrive, ne fermez aucune porte et vous verrez que votre vie professionnelle se construira formidablement. »

« Le droit ne permet pas de dresser des murs mais de construire des ponts. Le droit c’est la liberté. C’est l’État de droit bien sûr mais cela va bien au-delà de cela. C’est un outil qui permet d’aider les gens, qui permet de construire des relations humaines ; ce n’est pas du tout un carcan. En choisissant le droit, vous allez vers la plus grande ouverture possible, a-t-elle félicité les étudiants de L1 Droit de Draguignan. Je vous encourage à garder cette curiosité, cette accessibilité. C’est ce qui fera de vous des citoyens éclairés comme le voulait Condorcet ».

La Ministre a prolongé sa visite afin d’échanger, au cours d’un moment informel, avec les enseignants et étudiants de Master.