Portrait : Valoriser sa licence LEA

Passionnée par l’étude des langues et le commerce international, Estelle Cornu est diplômée d’une licence Langues Étrangères Appliquées (LEA) de l’UTLN depuis juin 2013. Une expérience toulonnaise qu’elle a valorisée depuis : elle est sur le point d’intégrer l’université américaine Lynn, à Miami.

Faire une licence LEA ? Une évidence pour Estelle Cornu :

« J’ai toujours eu pour objectif de faire du commerce international, mais je voulais d’abord étudier les langues, pour pouvoir bouger facilement, le moment venu »

Un baccalauréat littéraire en poche, la jeune femme originaire du golfe de Saint-Tropez choisit Toulon pour ses études, « car deux séjours à l’étranger étaient imposés aux semestres 4 et 6 en LEA ».

En 2e année de licence, Estelle s’envole donc en Espagne, pour un séjour linguistique de six semaines au cours duquel elle suit des cours d’espagnol. En 3e année, c’est à Londres qu’elle effectue son deuxième séjour à l’étranger, pour un stage de deux mois dans un concept store pour enfants. Des expériences qui lui permettent de confirmer son souhait de travailler à l’international et de mettre en pratique ses connaissances en marketing et bureautique :

« Tout ce que j’avais appris en licence m’a été très utile à ce moment-là, j’ai pu devenir manageuse adjointe », se souvient la jeune femme.

Tenter sa chance à l’étranger

Diplômée de licence en juin 2013, Estelle Cornu souhaite intégrer une école de commerce, mais elle est prise par le temps pour constituer des dossiers de candidature. Elle profite de l’occasion pour tenter sa chance :

« Je me suis dit : “Quitte à perdre un an, je préfère partir à l’étranger” ».

Elle postule au programme privé « Education first » qui lui permet d’intégrer en janvier 2014 une préparation universitaire, un « pre-MBA » (Master of Business Administration) à Boston, aux États-Unis.
Elle y suit des cours d’anglais intensif, de commerce et de communication.

« Mes connaissances en langue et en culture et civilisations m’ont beaucoup servi pendant ces six mois. »


Elle reçoit également une préparation au TOEFL et au GMAT, deux certifications indispensables pour intégrer un MBA.

De cette expérience, Estelle Cornu garde aussi de très bons souvenirs sur le plan humain, faits de rencontres et de partages. Depuis août 2014, elle est d’ailleurs ambassadrice à Education first France. Elle participe ainsi à des activités de promotion et des séminaires internationaux pour transmettre son vécu. Une mission qui présente aussi des avantages :

« Elle permet de développer des compétences en vente, marketing et communication. Elle peut être valorisée sur un CV et ouvrir des portes pour des stages ou des emplois. »

Détermination et soutien

Grâce au « pre-MBA » et à sa détermination, Estelle postule à l’Université de Lynn, à Miami, pour y suivre un MBA en commerce international. Elle bénéficie aussi du soutien de son enseignante d’anglais de LEA :

« Emmeline Gros m’a beaucoup aidée dans la constitution du dossier, notamment pour la lettre de motivation et la traduction des notes de licence. Je l’ai contactée car je savais qu’elle avait fait une partie de ses études aux États-Unis », explique la jeune femme, reconnaissante.

Estelle attend encore la réponse de l’université américaine pour son admission. Elle espère rejoindre le campus en janvier 2015, non sans une certaine fierté :

« Avoir une licence, c’est une chose… Encore faut-il la valoriser ! J’y réussi », conclut la jeune femme.