Tour du Finistère à la voile par les étudiants de l’UTLN

Du 2 au 8 août dernier, les étudiants de SeaTech ont porté pour la première fois les couleurs de l’Université de Toulon à l’occasion du Tour du Finistère à la voile.
L’équipage était composé de huit membres : Clemence Halna du Fretay, Tiffany Aurat, François Guinot, Stéphane Derre, Théo Grasset, Cyril Wagrez, Nicolas Lazure et Hugues Lebec, le skipper.

Qu’est ce qui vous a poussé à vous lancer dans cette aventure ?

Notre première et deuxième place au Challenge Spi Dauphine nous a offert l’opportunité de participer au Tourduf. Régater en Bretagne était aussi une première pour notre association SeaTech Sailing Team.

Comment s’est passée l’organisation de votre périple ?

Beaucoup de péripéties nous sont arrivées lors de l’organisation et pendant la régate. Notre premier bateau, que nous étions censés louer, a eu une avarie de coque une semaine avant le départ. Cela nous a obligé à en retrouver un autre en trois jours puisqu’il fallait maintenant prévoir le convoyage pour aller jusqu’à Roscoff. De plus, le skipper étant le propriétaire du bateau il nous fallait donc en retrouver un autre.
Par ailleurs, le jour précédant le départ de la 1ère étape, nous avons voulu effectuer une séance d’entraînement pour permettre aux membres arrivés la veille de se familiariser avec le bateau. Manque de chance, lors d’un empannage, notre grande voile (GV) s’est déchirée sur plus de 1m50, sa réparation nous a fait rater le départ de l’étape Roscoff- L’Aber Wrac’h.

Comment se sont déroulées vos démarches ? Quel rôle a joué l’Université dans la préparation de ce Tour de Voile ?

L’université de Toulon a été notre plus grand soutien pour ce Tourduf 2015, tant sur le plan financier que par son engouement pour ce projet. Rien n’aurait pu se faire sans elle.
Comme d’habitude, les démarches n’ont posé aucun problème grâce à l’efficacité du service vie étudiante qui nous a accompagné dans notre démarche pour présenter un projet à la commission FSDIE (Fonds de Solidarité et de Développement des Initiatives Étudiantes).

Pouvez-vous nous raconter brièvement votre expérience ? Quels ont été les temps forts de cette dernière ?

Cette expérience a été vraiment unique et inoubliable. Les temps forts ont été vécus au cours de l’étape de nuit qui était vraiment une première pour nous. Cela a été très excitant mais angoissant également, les rochers sont partout en Bretagne, donc il fallait être deux fois plus vigilants que de jour. Nous avons pu voir des dauphins nous suivre et jouer autour du bateau pendant quelques miles au cours de cette étape.
Il y a aussi eu la journée la plus dure physiquement en mer, avec un vent de 25 nœuds et des creux de 2m, ce qui nous a valu d’avoir les habits constamment trempés, du froid et de la pluie. Mais cela en valait la chandelle !
Mais le meilleur moment a été bien évidemment l’arrivée de la dernière étape, nous l’avions fait : le Tourduf ! Sans abandon, sans accident.

Que retenez-vous de cette expérience ?

On ne peut retenir que des points positifs malgré les petits problèmes évoqués plus haut. Cette ambiance était vraiment spéciale, personne ne se connaissait, et pourtant nous agissions comme si nous étions de vieilles connaissances et ce, malgré la différence d’âge entre les différents participants. Les soirées organisées étaient l’occasion de mieux se connaitre, de découvrir que nous partagions la même passion et les mêmes objectifs.
Nous retenons surtout la bonne humeur et la joie que nous avons connus durant ces deux semaines (convoyage + régate) vécues entre nous, les copains.
Et bien évidemment, il y a eu la découverte d’une région inconnue pour nous, en tant que navigateurs de l’association : La Bretagne ! Tant sur le plan compétition, avec la découverte des endroits mythiques en mer (Raz de Sein, Baie d’Audierne, Les Glénans etc.) que des paysages fabuleux !

Si on vous proposait de repartir, seriez-vous motivés pour retenter l’aventure ?

La réponse me semble, pour moi, évidente. Nous recommencerions sans hésiter un seul instant. Nous pratiquons un sport passionnant, avec un super groupe de copains, en Bretagne, et sous beau temps, que demander de plus ?!

La recommanderiez-vous à vos successeurs ?

Bien évidemment, nous avons déjà commencé à les motiver ! Je serais même tenté de dire que nous les obligerions à le faire tellement cette expérience est extraordinaire !

Un grand merci à Mme Valérie Albert, du service vie étudiante, sans qui, rien n’aurait été possible.

Propos recueillis par Charlotte Michalak, service civique secteur communication et vie étudiante.