Un enseignant-chercheur de l’UTLN rencontre le Président de la République italienne

Le 30 juin dernier, Simone Visciola, historien, Maître de conférences à la Faculté des Lettres, Langues et Sciences Humaines, a été reçu en audience privée par le Président de la République Italienne, Sergio Mattarella, pour présenter son dernier ouvrage : “L’Alternativa impossibile. L’idea socialdemocratica di Antonio Cariglia tra Italia ed Europa negli anni della ”Prima Repubblica" (Marsilio, Venise, 2020).


Sergio Mattarella, Président de la République Italienne

"Une invitation impromptue et bienvenue dont j’ai été très honoré”, apprécie le spécialiste de l’histoire de l’Italie contemporaine à l’Université de Toulon, qui a mené une recherche historique et pointue sur le parcours du leader social-démocrate Antonio Cariglia, ainsi que sur l’histoire de la culture politique social-démocrate italienne de la période dite “première" République (1948–1992). Au Palais du Quirinal, résidence officielle du Président de la République, Simone Visciola était accompagné du président de la Fondazione “Filippo Turati Onlus”, Nicola Cariglia (frère d’Antonio Cariglia), et du sénateur Vannino Chiti, ancien ministre en charge des réformes institutionnelles et des relations avec le Parlement.


De gauche à droite : Vannino Chiti - Nicola Cariglia - Simone Visciola

Anti-fasciste et anti-stalinien, figure de la résistance contre le nazi-fascisme, syndicaliste et bras droit de Giuseppe Saragat, le fondateur du Parti social-démocrate italien (PSDI), membre du Comité d’action pour les États-Unis d’Europe créé par Jean Monnet, Antonio Cariglia a exercé plusieurs mandats de député et sénateur en Italie et de député au Parlement européen. Tout au long de sa carrière politique, celui qui fut longtemps le seul membre italien du Bureau de l’Internationale socialiste, s’est efforcé de réunir toutes les forces de la gauche italienne d’inspiration socialiste, démocratique et laïque, dans une “Maison commune” pour construire une alternativa de gouvernement et “débloquer” ainsi le système politique forgé, pendant la guerre froide, sur l’axe DC-PCI (Démocratie chrétienne, Parti communiste italien).

Persuadé que les communistes italiens pouvaient finalement s’acheminer vers une perspective social-démocrate, après 1989, Cariglia n’a eu de cesse de convaincre Bettino Craxi et le Parti socialiste Italien (PSI) de construire un front social-démocrate et laïc, expérimenté avec succès dans des différents pays de l’Europe occidentale, mais jamais en Italie.

Selon le dernier timonier du petit et sinistré PSDI (parti secoué par des guerres intestines et des scandales de corruptions qui ont affectés plusieurs membres de son groupe dirigeant) rendre possible cette alternative — comme le livre de Visciola le démontre — aurait non seulement ouvert la voie à un changement notable, mais aurait peut être aussi permis d’éviter l’effondrement de la “première” République.

Impliqué dans l’enquête judiciaire Mani pulite sur les scandales de corruption qui a éclaboussé le système politique italien de la “première” République, Antonio Cariglia a réussi à démontrer son innocence après une bataille qui aura duré douze longues années.

S’appuyant sur une recherche scientifique et des documents d’archives, Simone Visciola restitue au plus près l’histoire du social-démocrate italien et du PSDI. Il propose une réflexion innovante sur les raisons historiques qui ont rendu impossible une alternative socialiste, démocrate et laïque en Italie.

Reçu en audience privée par le Président de la République italienne, Monsieur Sergio Mattarella, Simone Visciola a présenté son livre L’Alternativa impossibile. Il y retrace le parcours de la culture social-démocrate italienne et de son dernier leader Antonio Cariglia, dans sa volonté de réunir les gauches italiennes d’inspiration socialiste, démocrate et laïque au sein d’un même espace politique.
Simone Visciola a profité de cet échange riche et constructif pour présenter son travail d’enseignement et de recherche à l’université de Toulon, et remettre une plaquette de présentation de l’UTLN au Président de la République italienne.

Le livre : http://www.marsilioeditori.it/libri/scheda-libro/2970542/l-alternativa-impossibile

À lire également :