Visa et titre de séjour

L’étudiant étranger qui souhaite étudier en France doit détenir un visa de long séjour valant titre de séjour (VLS/TS) ou une carte de séjour temporaire mention étudiant. Il doit remplir certaines conditions, notamment d’entrée en France.

Visa

La demande de visa doit être déposée auprès de l’ambassade ou du consulat de France du pays de résidence.

Pour les étudiants originaires des pays suivants : Algérie, Argentine, Bénin, Brésil, Burkina Faso, Cameroun, Chili, Chine, Colombie, Congo Brazzaville, Corée du sud, Côte d’Ivoire, États-Unis, Gabon, Guinée, Inde, Japon, Liban, Madagascar, Mali, Maroc, Maurice, Mexique, Pérou, Russie, Sénégal, Syrie, Taïwan, Tunisie, Turquie, Vietnam, la demande se fait exclusivement via le site de Campus France, lors de la pré-inscription dans l’enseignement supérieur.

Le candidat doit alors se connecter, selon son pays, à l’adresse : www.nomdupays.campusfrance.org. Par exemple, un étudiant algérien se connectera sur www.algerie.campusfrance.org.

Sont dispensés du visa long séjour : les ressortissants d’un pays de l’Espace économique européen, d’Andorre, de Monaco, de Saint-Marin, de Suisse et du Vatican.

ATTENTION : les étudiants du programme d’échange Erasmus avec une nationalité non européenne doivent obligatoirement faire une demande de visa long séjour étudiant. Il faudra s’adresser au consulat de France de votre pays de résidence.

Titre de séjour

Les titulaires d’un visa Long Séjour valant Titre de Séjour (VLS/TS) d’une durée supérieure à trois mois portant la mention « étudiant » sont dispensés de solliciter une carte de séjour temporaire la 1re année de leur séjour en France.
Exception : les ressortissants d’Algérie et du Canada restent porteurs d’un visa D étudiant avec la mention « titre de séjour à demander dès votre arrivée ».

Au moment de la délivrance du visa, le consulat remet au demandeur une demande d’attestation OFII (Office Français de l’Immigration et de l’Intégration) que ce dernier devra envoyer dans les trois mois suivant son arrivée en France à la direction territoriale de l’OFII compétente sur son lieu de résidence en France. L’OFII convoquera l’intéressé pour procéder aux formalités d’enregistrement.
Cette formalité est obligatoire.

Une permanence de la Préfecture du Var est assurée sur le Campus de l’Université de Toulon.