Semaine de co-création : (re)penser les ports du futur

La traditionnelle semaine de co-création a réuni, cette année, dans les bâtiments de SeaTech et de sa bibliothèque, 126 étudiants provenant d’une vingtaine de pays différents, pour imaginer des solutions innovantes autour de la gestion des ports.

Répartis en groupes mixtes afin de confronter leurs approches et d’enrichir les projets, des étudiants de l’UFR Ingémédia, de l’UFR Sciences et Techniques, de l’école d’ingénieurs SeaTech et de la promotion du Master Erasmus Mundus MIR avaient une semaine pour imaginer de nouveaux process visant à améliorer la gestion portuaire. En prenant pour cadre d’étude celui d’Hyères, les 126 étudiants ont notamment imaginé des aménagements holographiques, des véhicules autonomes pour ramasser les déchets ou encore de faire intervenir l’intelligence artificielle dans la gestion maritime.

L’objectif de cette semaine de co-création est d’enseigner aux étudiants des techniques innovantes qu’ils pourront réutiliser en entreprise. Les animateurs ont une nouvelle fois eu recours aux techniques de design thinking. Une approche de l’innovation et de son management qui se veut une synthèse entre la pensée analytique et la pensée intuitive.

Cette année, l’atelier s’est internationalisé avec la présence d’étudiants venus d’une vingtaine de pays différents. Les échanges sur l’avancement des projets, les freins rencontrés et les nouvelles pistes à explorer se sont tenus en anglais.